AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Là ou les fleurs mènent (suite)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Leif
La Terreur en Chemise à Fleurs
avatar

Masculin Nombre de messages : 868
Age : 26
Faction : -§- EnferS -§-
Classe : Guerrier
Elément : Eau
Date d'inscription : 07/08/2008

-§- Meurtres -§-
sur MZ uniquement:
264/300  (264/300)

MessageSujet: Là ou les fleurs mènent (suite)   Mar 14 Juil - 17:37

http://enfers.clicboard.com/la-porte-des-htesrp-obligatoire-avant-tout-autre-post-f5/l-o-les-fleurs-mnent-t855.htm

Les lourds battants se closent, mais son regard reste. Si quelqu'un avait pu regarder par dessous la capuche, il aurait pu déceler un visage qui, et c'était très rare, manquait d'assurance.
Qui pouvait-elle bien être?

Quoi qu'il en fut, une chose était claire, elle était plutôt jolie, mais elle avait l'air presque aussi impassible que les démons. Peut-être était-ce du à son passé.

Le combattant resta immobile quelques instants, une pensée lui traversait l'esprit, mais il ne savait si elle était bonne ou non. Peu lui importait, il allai la tentée.

Quelques minutes s'écoulèrent, lentement, d'ici, on entendait que très mal ce qui se passait à l'extérieur, mais Leif percevait encore deux voix, elle était toujours là.
Un instant plus tard, la Porte s'ouvrit de nouveau, pour une troisième fois, il pu admirer la jeune mage.
Elle semblait ne savoir par ou aller, c'était l'occasion que le guerrier attendait. Il s'approcha d'elle, de son pas fier et droit, et commenca à parler.

"Bien le bonjour. Te... vous voila dans l'antre des Enfers mademoiselle. Je suis Leif. Puis-je me permettre de vous mener quelque part, je me doute bien que vous êtes ici dans un but bien précis, cependant, vous n'avez pas l'air de connaitre nos rues."

Le ton du combattant s'était fait amical, rassurant, ce qui pouvait parraitre étrange de la part d'un Gardien des Enfers, mais il n'avait aucune envie de parraitre froid devant elle.


Dernière édition par Leif le Sam 18 Juil - 23:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Essenai
Délicate, sensuelle...et pucelle
avatar

Féminin Nombre de messages : 310
Age : 25
Faction : -§-
Classe : Mage
Elément : Terre
Date d'inscription : 17/06/2009

-§- Meurtres -§-
sur MZ uniquement:
18/100  (18/100)

MessageSujet: Re: Là ou les fleurs mènent (suite)   Mer 15 Juil - 12:30

Un battement d'ailes se fait entendre derrière moi puis un poids se pose sur mon épaule. Moi qui avait pensé qu'ici il ne me suivrait pas. Et ce n'est sûrement pas lui qui va me mener à Tykky. Est-ce là la place d'un merle ?
Et ma place à moi, où est-elle ?
Mes yeux parcourent ce nouvel endroit. Ils sont curieux, comme tout mon être.
La chaleur m'entoure et je sens que bientôt je devrais enlever ma cape. peut-être même plus. Je ne suis pas habituée à une telle chaleur, mais elle ne me gène pas.

Mes yeux rencontrent soudain l'homme qui m'a précédemment ignoré. A présent qu'il se tient devant moi, je l'observe à loisir, sans prendre la peine de cacher mon examen de sa personne. Mon regard se perd sous le tissus qui cache son visage sans rien y voir.
Je ne m'attendais pas à ce qu'il me parle. Un léger froncement de sourcil de ma part vint en réponse à son hésitation à me tutoyer. Et lorsqu'il me dit son prénom, d'une voix plus amicale que je ne l'aurais pensé, je le répète en moi-même, mais me garde bien de lui dire le mien.


-Je veux voir Tykky.

Je ne dis rien de plus. Ne dis pas si je veux ou non qu'il m'y aide. J'attends.

_________________
Entre les loups cruels, j'erre parmi la plaine. Je sens venir l'hiver, de qui la froide haleine, d'une tremblante horreur fait hérisser ma peau.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leif
La Terreur en Chemise à Fleurs
avatar

Masculin Nombre de messages : 868
Age : 26
Faction : -§- EnferS -§-
Classe : Guerrier
Elément : Eau
Date d'inscription : 07/08/2008

-§- Meurtres -§-
sur MZ uniquement:
264/300  (264/300)

MessageSujet: Re: Là ou les fleurs mènent (suite)   Mer 15 Juil - 12:55

-Je veux voir Tykky.

Quatre mots. Quatre simples mots. Décidément, elle semblait bien mystérieuse.
Elle n'avait rien dit de plus, pas même indiqué qui elle était. Etait-elle gênée?
Apeurée, certainement pas, du moins pas autant qu'elle le devrait, dans la cité des Enfers en présence d'un démon.
Toutefois, Leif pouvait constater qu'elle avait la même attitude que lui, elle aussi l'observait.

Le combattant hésita quelques instants, il ne savait que trop peu comment réagir, lui qui était d'habitude assez à l'aise dans la parole, avait, cette fois-ci, peur de mal choisir ses mots. La raison, il ne la connaissait pas, sinon, il lui aurait été plus simple de s'exprimer.
Et cet observateur perché sur son épaule n'arrangeait guère les choses, le guerrier avait l'impression d'être doublement observé.

"Vous souhaitez voir Tykky? Très bien, je ne sais s'il sera d'humeur à vous recevoir, mais si vous y tenez. Je pense savoir ou le trouver, puis-je vous y mener?"

Leif voulut tendre son bras, et l'inviter à le suivre, mais il se ravisa, à contrecoeur, il ne savait de quelle manière elle aurait interprétée ce geste. Il se contenta de se retourner, en direction de la ruelle qui menait à la bibliothèque, son regard encore tourné vers elle.

Dans un instant de curiosité, il demanda:

"Pourriez voir me dire votre nom, si cela ne vous dérange pas bien entendu?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Essenai
Délicate, sensuelle...et pucelle
avatar

Féminin Nombre de messages : 310
Age : 25
Faction : -§-
Classe : Mage
Elément : Terre
Date d'inscription : 17/06/2009

-§- Meurtres -§-
sur MZ uniquement:
18/100  (18/100)

MessageSujet: Re: Là ou les fleurs mènent (suite)   Mer 15 Juil - 13:25

D'humeur à me recevoir... C'est lui qui m'a proposé de venir voir ici un certain objet, alors j'espère bien qu'il sera "d'humeur à me recevoir"...

-Oui oui, menez moi.

La suite me crispe. Je pensais qu'il ne me demanderait rien. Qu'est-ce qu'un prénom pour lui qui donne le sien à une inconnue ? Le mien m'est précieux, et sa question, bien entendu, me dérange.


-Non.

Je le regarde d'un air buté.


-On y va ?

Sa curiosité me dérange, mais n'est-ce pas ce que je ressens à son égard, de la curiosité ? Et je sais que je serais prête à certaines folies pour la rassasier...

_________________
Entre les loups cruels, j'erre parmi la plaine. Je sens venir l'hiver, de qui la froide haleine, d'une tremblante horreur fait hérisser ma peau.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leif
La Terreur en Chemise à Fleurs
avatar

Masculin Nombre de messages : 868
Age : 26
Faction : -§- EnferS -§-
Classe : Guerrier
Elément : Eau
Date d'inscription : 07/08/2008

-§- Meurtres -§-
sur MZ uniquement:
264/300  (264/300)

MessageSujet: Re: Là ou les fleurs mènent (suite)   Mer 15 Juil - 13:43

Et bien, aurait-il attendu cette réponse aussi franche soit-elle, il n'aurait surement pas été si surpris.
Mais cette même réponse entraina un intérêt encore plus fort du guerrier. Si elle refusait de lui dire son nom, c'est qu'il devait signifier quelque chose de fort pour elle, il ferrait avec.

-On y va ?

Exigeante en plus de cela, si elle n'avait pas été si jolie, ou si attirante, ou même si intéressante, ou ... enfin, si elle n'avait pas été elle même, Leif l'aurait sans doute assassiner, mais il n'avait pas la moindre envie de s'y résoudre. Et une fois de plus, il n'en comprenait la raison.

L'étonnement passé, Leif se mit en route, troublé mais heureux de pouvoir faire quelques pas en sa compagnie.

"Il doit se trouver à la Bibliothèque en ce moment, c'est là que nous allons nous rendre."

Il hésitait à engager la conversation, le chemin était assez long, mais il était anxieux quand à ses éventuelles réponses, il se décida toutefois à parler.

"Je ne vais pas vous importuner longtemps avec mes questions, simplement, j'aimerai fichtrement savoir ce qu'une damoiselle comme toi viens faire ici."

Ces mots lui avait échappés, mais après réflèxion, il pensait que cela ne serait pas plus mal de se tutoyer si la conversation s'engageait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Essenai
Délicate, sensuelle...et pucelle
avatar

Féminin Nombre de messages : 310
Age : 25
Faction : -§-
Classe : Mage
Elément : Terre
Date d'inscription : 17/06/2009

-§- Meurtres -§-
sur MZ uniquement:
18/100  (18/100)

MessageSujet: Re: Là ou les fleurs mènent (suite)   Mer 15 Juil - 14:14

Je me mets à sa hauteur mais ne le regarde plus, faisant mine qu'il ne m'intéresse pas. Et pourtant mon regard revient parfois se river sur sa capuche. Qu'y cache-t-il ?

Nouveau regard dans sa direction. A nouveau mes sourcils se froncent mais rapidement mon visage redevient lisse de toute émotion. Son tutoiement soudain ne me dérange pas autant que je ne le pensais.


-Je peux savoir ce que vous entendez par une damoiselle comme moi ?
Et comme je l'ai déjà dit, je viens voir Tykky.


Je ne pense pas que cette fois-ci je m'en sortirais avec un simple "je suis la maitresse de Tykky". Et il ne me croirait sans doute pas. Je ne comprends d'ailleurs toujours pas que le gardien se soit contenté d'une telle réponse.

_________________
Entre les loups cruels, j'erre parmi la plaine. Je sens venir l'hiver, de qui la froide haleine, d'une tremblante horreur fait hérisser ma peau.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leif
La Terreur en Chemise à Fleurs
avatar

Masculin Nombre de messages : 868
Age : 26
Faction : -§- EnferS -§-
Classe : Guerrier
Elément : Eau
Date d'inscription : 07/08/2008

-§- Meurtres -§-
sur MZ uniquement:
264/300  (264/300)

MessageSujet: Re: Là ou les fleurs mènent (suite)   Mer 15 Juil - 16:26

Ses motifs ne semblaient pas très clairs, elle venait pour Tykky, mais comment le connaissait-elle?
Cette question lui chamboulait l'esprit, mais il ne la poserai pas, du moins, pas tout de suite.
Tournant à gauche à la première intersection, ils arrivèrent face à un escalier descendant vers le coeur de la cité.

"Ne vois pas de marque péjorative. Je pensais simplement que la place d'une demoiselle n'est pas forcément la meilleure ici, après, tout dépend de toi, de tes intentions; il est vrai que nous ne nous connaissons pas, je ne peux pas vraiment me permettre de te juger. En général, la plupart des personnes n'osent venir jusqu'à nous autres, démons, qui représentons le mal à leurs yeux. Mais tu portes un certain intérêt pour l'un d'entre nous je vois."

Leif fit un pas plus grand, enjambant la dernière marche, très glissante depuis quelques jours, et tendit sa main à la jeune femme pour l'aider à la franchir.
Dans le même temps, il demanda.

"Enfin, je suis peut-être trop indiscret, je ne voudrais pas te déranger.
Mais, toi, tu as peut-être des questions, sur la cité, ou autre."

Il termina sa phrase, baissant le ton, trouvant sa propre question un peu osée, sa main toujours tendue, regardant la jeune femme deux marches plus haut.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Essenai
Délicate, sensuelle...et pucelle
avatar

Féminin Nombre de messages : 310
Age : 25
Faction : -§-
Classe : Mage
Elément : Terre
Date d'inscription : 17/06/2009

-§- Meurtres -§-
sur MZ uniquement:
18/100  (18/100)

MessageSujet: Re: Là ou les fleurs mènent (suite)   Mer 15 Juil - 16:42

-Je ne sais pas quelle est ma place. Pas encore.

Je lui jette encore un petit regard. Il me surprend. Les gens sont habituellement si prompte à juger...

-Je ne me fais peut-être pas la même idée du mal que les autres.

Et je ne m'intéresse pas seulement à Tykky... Oh non, pas seulement à lui... A bien d'autres personnes, et à bien d'autres choses, mais je ne peux me permettre de le lui dire. Après tout, il peut très bien me tuer à tout moment.

Je m'arrête en le voyant me tendre la main et le regarde avec suspicion. Pourquoi a-t-il enjambé la dernière marche ? Je ramène ma main droite contre ma poitrine, loin de la sienne, pour ne pas être tentée d'aucune façon.

Il ne me dérange pas, quand bien même est-il, comme il le dit, un peu trop indiscret à mes yeux.


-Y a-t-il beaucoup de livres dans votre bibliothèque ? Et d'où viennent-ils ?

A mon tour d'être curieuse... Et, ignorant sa main, je pose mon pied sur la dernière marche, cherchant encore à voir sous sa capuche. C'est sûrement pour cela, parce que je suis trop concentrée sur cette maudite capuche, que je ne comprends pas ce qu'il m'arrive, et que je tends les mains vers lui pour m'accrocher, ne pas tomber...

_________________
Entre les loups cruels, j'erre parmi la plaine. Je sens venir l'hiver, de qui la froide haleine, d'une tremblante horreur fait hérisser ma peau.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leif
La Terreur en Chemise à Fleurs
avatar

Masculin Nombre de messages : 868
Age : 26
Faction : -§- EnferS -§-
Classe : Guerrier
Elément : Eau
Date d'inscription : 07/08/2008

-§- Meurtres -§-
sur MZ uniquement:
264/300  (264/300)

MessageSujet: Re: Là ou les fleurs mènent (suite)   Mer 15 Juil - 17:01

-Y a-t-il beaucoup de livres dans votre bibliothèque ? Et d'où viennent-ils ?

Elle avait posé sa main sur sa poitrine, visiblement, elle ne souhaitait pas entrer en contact avec le guerrier, la suite allait sans doute la surprendre.

Elle avanca, voulant franchir d'elle même la dernière marche, mais à ce moment, son corps partit en arrière, elle allait chuter quand ses bras entourèrent le cou du combattant.
Dans un réflexe immédiat, les mains de ce dernier passèrent à leur tour dans le dos de la jeune femme, l'empêchant de tomber à terre.

En basculant, elle avait soulevé un laps de temps infime une partie du masque permanent de Leif, découvrant pour un moment infiniment court un visage angélique, d'une grande beauté, et un oeil d'un blanc éclatant, l'autre toujours masqué par l'ombre du tissu. "Gueule d'ange", c'est ainsi qu'il avait jadis été nommé par un être maintenant devenu âme perdue.

Avait-elle vu son visage, il ne le fallait pas, c'était interdit, mais Leif n'y avait pas prété attention, son esprit trop occupé à rattraper la jeune femme avant qu'elle ne se blesse.

Ses mains tenaient toujours fermement ses hanches, dans une étreinte rassurante, mais il ne savait ce qu'elle en pensait, il la ramena donc en avant, ses yeux à nouveaux couverts fixant attentivement les siens.

"Je ... enfin ... pas de mal...? Euh, enfin, nous devrions y aller."

Troublé par cet instant, Il ne savait trop que lui dire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Essenai
Délicate, sensuelle...et pucelle
avatar

Féminin Nombre de messages : 310
Age : 25
Faction : -§-
Classe : Mage
Elément : Terre
Date d'inscription : 17/06/2009

-§- Meurtres -§-
sur MZ uniquement:
18/100  (18/100)

MessageSujet: Re: Là ou les fleurs mènent (suite)   Mer 15 Juil - 17:21

C'était une sensation si étrange. Tout c'était passé si vite, et pourtant j'avais eu l'impression de voir la scène au ralenti.

Mes mains qui essaient de s'accrocher, de trouver un quelconque point d'attache, pour ne pas tomber, juste un point d'attache... Mes mains qui touchent le tissus, qui le font bouger, à peine... Non, beaucoup... Beaucoup plus que je ne le pensais. Mes yeux qui s'agrandisse de stupeur ; un étrange son qui sort de ma bouche et que je ne peux retenir, comme un hoquet de stupéfaction.
Mes yeux... Qui le regarde... Qui observe ce visage, enfin. Ce visage caché et qui pourtant se montre à moi, certes par accident, mais tout de même.

Et même quand le tissus reprend place, dans mon esprit reste gravé ce visage enfin révélé. Mes mains se crispent sur son cou et, en sentant les siennes sur mon corps, je me raidis toute entière. Mon souffle se fait court. Je n'arrive pas à maitriser mes émotions, moi qui ai passé tant de temps à m'y entrainer... La faute à cette situation sûrement... Situation que je n'aurais jamais imaginé.

Et quand enfin mes pieds sont à nouveau sur le sol, un tremblement me parcourt, bref mais impossible à cacher, surtout pour qui me touche...

Je ne sais plus que faire. Je n'arrive pas à détacher mes mains, toujours crispées sur son cou. Et pourtant les Dieux savent que je voudrais les ôter, tout comme je voudrais qu'il ne me touche plus. Je voudrais revoir son visage aussi, m'assurer que je n'ai pas rêver...
Je secoue la tête. Non, je ne sais pas ce que je veux.

Je me mords la lèvre, essaie de rassembler mes esprits. Mais à chaque fois ce visage me revient. Un secret pour un autre. C'est étrange, mais j'ai cette impression... Son visage, un secret...


-Essénaï...

Un secret, moi aussi... Je ne sais pas pourquoi, c'est sorti tout seul, mais déjà je m'en veux. Peut-être ne m'a-t-il pas entendu...
Doucement, mes mains quittent son cou. Qu'elles vont être les conséquences de tout cela ?

_________________
Entre les loups cruels, j'erre parmi la plaine. Je sens venir l'hiver, de qui la froide haleine, d'une tremblante horreur fait hérisser ma peau.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leif
La Terreur en Chemise à Fleurs
avatar

Masculin Nombre de messages : 868
Age : 26
Faction : -§- EnferS -§-
Classe : Guerrier
Elément : Eau
Date d'inscription : 07/08/2008

-§- Meurtres -§-
sur MZ uniquement:
264/300  (264/300)

MessageSujet: Re: Là ou les fleurs mènent (suite)   Mer 15 Juil - 17:43

Son corps a légèrement tremblé.
Autant que les pensées du guerrier? Autant que son coeur a battu?
Peut-être...

-Essénaï...

Essénaï, est-ce son nom? Oui cela ne fait aucun doute, un bien joli nom, autant qu'elle assurément, c'est bien normal.
Qu'elle soit rassuré, il le garderai pour lui, pour lui seul.
Mais, comment en était-elle arrivée à le lui avouer, pourquoi à lui, pourquoi maintenant alors qu'il le lui avait demandé un peu plus tôt?
Ses questions passaient et repassaient dans son esprit.

Ils étaient de nouveau face à face, et Leif ne savait trop que faire, ni ce qu'il voulait faire.
Il ne savait non plus qu'elle importance accorder à cet instant, une grande importance bien sur, le doute n'était pas possible, mais à quel point?

Lentement, il se remit en marche, et elle le suivit. Côte à côte, ils avancaient, ils n'étaient plus très loin, plus très loin ....
Il devrait la quittée, qu'elle dommage, il n'en avait pas envie, mais après tout, elle n'était pas venue pour lui, et maintenant, il le regrettait, encore une fois, cet étrange sentiment était présent.

Un instant plus tard, sa main frôla la sienne par inadvertance, non, il le voulait, mais sa main avait fait toute seule la démarche, quelle idiote cette main.
Il se tourna brusquement vers elle. Que lui dire?
Quelque chose, n'importe quoi, vite, mais aucun son ne voulait sortir de sa bouche.
Qu'allait-elle penser maintenant? L'avait-elle sentit?

Une fois de plus, la troisième de toute son existence, la seconde de la journée, son coeur battait la chamade.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Essenai
Délicate, sensuelle...et pucelle
avatar

Féminin Nombre de messages : 310
Age : 25
Faction : -§-
Classe : Mage
Elément : Terre
Date d'inscription : 17/06/2009

-§- Meurtres -§-
sur MZ uniquement:
18/100  (18/100)

MessageSujet: Re: Là ou les fleurs mènent (suite)   Mer 15 Juil - 18:23

J'attends, les yeux fixés sur son visage que mes yeux ne peuvent voir mais dont mon esprit se rappelle les détails. Je ne l'ai pourtant pas vu longtemps... A peine quelques instants...
Et à présent il ne dit plus rien. Pourquoi ? J'ai l'impression que j'ai de la chance. D'abord de l'avoir vu, et puis qu'il ne m'ai pas tué. Alors je le suis en silence. Cette fois-ci je ne le regarde plus, pas même un petit regard. je fixe le sol devant moi, perdue dans le fil de mes pensées.

Je ne sais comment réagir et, bien que ce silence soit pesant, au moins ne m'oblige-t-il à rien.

Je ne relève même pas les yeux en sentant sa main frôler la mienne. Je ne fais rien, je ne l'avance pas, parce que je ne le pourrais pas, mais je ne la recule pas non plus loin de la sienne, pas la force.Son visage m'obsède. Comment ? ... Pourquoi cacher un tel visage ?
Ces questions en entrainent d'autres, plus dérangeantes, sur lui, mais sur moi-même aussi...

Et lorsque, soudain, il s'arrête, je fais de même. Sommes-nous déjà arrivés ? Je lève les yeux, regarde autours de nous, puis pose mon regard sur lui.
Je voudrais juste le regarder à nouveau...

Sans que je m'en sois rendu compte, mes doigts se sont posés sur la cicatrice qui entoure mon poignet droit, passant et repassant dessus, seul signe extérieur de ma gène.

Et le pire, c'est que je ne comprends même pas pourquoi une telle gène.

_________________
Entre les loups cruels, j'erre parmi la plaine. Je sens venir l'hiver, de qui la froide haleine, d'une tremblante horreur fait hérisser ma peau.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leif
La Terreur en Chemise à Fleurs
avatar

Masculin Nombre de messages : 868
Age : 26
Faction : -§- EnferS -§-
Classe : Guerrier
Elément : Eau
Date d'inscription : 07/08/2008

-§- Meurtres -§-
sur MZ uniquement:
264/300  (264/300)

MessageSujet: Re: Là ou les fleurs mènent (suite)   Mer 15 Juil - 22:23

Ils marchèrent encore un peu.
Son indifférence avait quelque peu troublée le guerrier. Mais peut-être lui avait-elle permis d'éviter un quelconque reproche.
La dérangeait-il?

Plus que quelques mètres maintenant, encore quelques pas et ils y seraient. C'est le moment qu'il choisit pour s'arrêter.
Il se tourna vers elle. Elle aussi le regardait. Elle voudrait surement savoir ce que cache ce tissu, mais cela été interdit.
Cela faisait si longtemps maintenant, depuis cette aventure, depuis ce meurtre.

Comme lui, elle semblait avoir un passé qu'elle ne souhaitait évoquer.

Machinalement, sa main gauche avait enlacée son poignet droit.
Le combattant fut prit d'étonnement, elle avait là une blessure, ancienne de par son apparence, mais une blessure tout de même.

Leif la regardait encore, comme elle, il avait une blessure ancienne, qui traversait son torse, et qui le brulait de temps à autre, dès qu'il pensait à ce qui se passerait s'il dévoilait son visage.

"Elle te fait encore mal?"

Cette question était sortie toute seule, il le savait, il devait se rattraper.

"Excuse moi, je n'ai pas à te demander cela. La Bibliothèque se trouve juste là, je vais te laisser."

Il se retourna, lentement, très lentement.

"Essénaï, nous reverrons nous?"

Il attendit un bref instant, il ne savait ce qu'elle allait répondre, d'ailleurs, il ne savait si elle allait répondre, et cela, aussi étrange que ça puisse paraitre, lui faisait peur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Essenai
Délicate, sensuelle...et pucelle
avatar

Féminin Nombre de messages : 310
Age : 25
Faction : -§-
Classe : Mage
Elément : Terre
Date d'inscription : 17/06/2009

-§- Meurtres -§-
sur MZ uniquement:
18/100  (18/100)

MessageSujet: Re: Là ou les fleurs mènent (suite)   Jeu 16 Juil - 6:13

Réaction stupide. Vraiment stupide. Cacher mon poignet comme ça dans mon dos juste au moment où il en parle. Et guère discret en plus. Je ne pensais pas qu'il le remarquerait. Non, jamais je n'aurais pensé que son attention se porterait là-dessus.

-Non. Ça ne fait pas mal.

Bien sur que si. A l'intérieur, mentalement, ça ronge.

Je jette un petit coup d'œil à la bibliothèque avant de reporter mon attention sur lui. Non, on ne se reverra pas, parce que ça ne servirait à rien. Parce que ça ne nous apporterait rien.
C'est étrange, je ne sais pas à quoi je m'attendais. Il connait mon prénom, l'a même prononcé. Et puis c'est tout. A quoi pensais-je donc lorsque je me disais qu'il ne fallait pas que l'on le sache ?

Ça fait trop de certitudes parties en fumée en un rien de temps, en à peine quelques minutes, avec un seul homme.


-Oui. Oui bien sur.

Idiote

_________________
Entre les loups cruels, j'erre parmi la plaine. Je sens venir l'hiver, de qui la froide haleine, d'une tremblante horreur fait hérisser ma peau.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leif
La Terreur en Chemise à Fleurs
avatar

Masculin Nombre de messages : 868
Age : 26
Faction : -§- EnferS -§-
Classe : Guerrier
Elément : Eau
Date d'inscription : 07/08/2008

-§- Meurtres -§-
sur MZ uniquement:
264/300  (264/300)

MessageSujet: Re: Là ou les fleurs mènent (suite)   Jeu 16 Juil - 15:13

Le combattant esquissait un demi tour, il allait partir, mais n'arrivait pas à quitter des yeux cette jeune femme qui l'intriguait tant.
C'est au moment ou il se décidait qu'elle prononça les mots que le guerrier n'espérait plus.

-Oui. Oui bien sur.

Et il partit.
Un sourire magnifique ornait son visage, un sourire comme il n'en avait plus connu depuis des années maintenant.

Une fois encore, il se dirigeait vers le lieu qu'il affectionnait tout particulièrement, un lieu magique et enchanteur, les cavernes cristallines.

Cette fois encore, il avait beaucoup de choses à penser, mais elle ne concernaient ni sa Déesse, ni Hadès, ni la guerre.
Oh non, ce qu'il avait à penser était bien loin des scènes de meurtres qu'il voyait tous les jours.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Essenai
Délicate, sensuelle...et pucelle
avatar

Féminin Nombre de messages : 310
Age : 25
Faction : -§-
Classe : Mage
Elément : Terre
Date d'inscription : 17/06/2009

-§- Meurtres -§-
sur MZ uniquement:
18/100  (18/100)

MessageSujet: Re: Là ou les fleurs mènent (suite)   Jeu 16 Juil - 15:23

Je le regarde partir puis me détourne à mon tour. Je pénètre dans la bibliothèque, à la recherche d'un guerrier.
Il me faut reprendre mes esprits, me concentrer sur ce que je suis venue faire ici.

Oublier cet autre guerrier... Au moins pendant quelques instants...

_________________
Entre les loups cruels, j'erre parmi la plaine. Je sens venir l'hiver, de qui la froide haleine, d'une tremblante horreur fait hérisser ma peau.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leif
La Terreur en Chemise à Fleurs
avatar

Masculin Nombre de messages : 868
Age : 26
Faction : -§- EnferS -§-
Classe : Guerrier
Elément : Eau
Date d'inscription : 07/08/2008

-§- Meurtres -§-
sur MZ uniquement:
264/300  (264/300)

MessageSujet: Re: Là ou les fleurs mènent (suite)   Dim 19 Juil - 13:35

Les cristaux et le lac reflétaient toujours magnifiquement les mille éclats de lumières et les splendeurs rayonnantes ici. La beauté était présente partout, mais en ce jour, elle semblait si fade au guerrier pour qui le visage de la jeune femme dont il venait de faire la connaissance était encore si présent.

Elle n'était pas venue pour lui, c'était un fait, mais c'était lui qu'elle avait rencontré en premier lieu, il aurait voulu ne jamais l'avoir quittée.
Pourquoi l'avait-il fait alors? Ce qui semblait si évident un peu plus tôt ne l'était plus du tout en cet instant. A, comme il aurait voulu être à nouveau près d'elle!

Et puis, peut-être que le guerrier qu'elle cherchait, elle ne l'avait pas trouvé là-bas, et en ce cas, elle serait seule, abandonnée à l'Empire.

Cette dernière pensée fit remettre le combattant droit sur ses jambes, fixant le lac face à lui. Et à sa surface, apparu la femme qu'il n'aurait pas du quittée.

Se retournant, il reprit sa marche, se dirigeant à nouveau vers le cœur de la cité des Enfers, il devait la revoir, et il devait le faire maintenant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Essenai
Délicate, sensuelle...et pucelle
avatar

Féminin Nombre de messages : 310
Age : 25
Faction : -§-
Classe : Mage
Elément : Terre
Date d'inscription : 17/06/2009

-§- Meurtres -§-
sur MZ uniquement:
18/100  (18/100)

MessageSujet: Re: Là ou les fleurs mènent (suite)   Dim 19 Juil - 13:51

J'ai essayé pourtant. Mais à peine ai-je fait quelques pas dans la bibliothèque que je m'arrête. Je regarde fixement le sol, sans pourtant le voir. J'hésite, alors que ce que j'ai à faire est simple.

Pourquoi ce visage que je n'ai fait qu'apercevoir me marque-t-il tant ?

Soudain, sans trop comprendre le pourquoi de mon geste, je me détourne et ressors de la bibliothèque. Un instant Tykky me revient à l'esprit, et je me promets de revenir le voir dès que mon esprit sera enfin libre. Sans rien pour me perturber. Comme avant de le rencontrer.

Alors je sors, et marche sans trop savoir où aller. Sans trop savoir non plus ce que je veux.

_________________
Entre les loups cruels, j'erre parmi la plaine. Je sens venir l'hiver, de qui la froide haleine, d'une tremblante horreur fait hérisser ma peau.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leif
La Terreur en Chemise à Fleurs
avatar

Masculin Nombre de messages : 868
Age : 26
Faction : -§- EnferS -§-
Classe : Guerrier
Elément : Eau
Date d'inscription : 07/08/2008

-§- Meurtres -§-
sur MZ uniquement:
264/300  (264/300)

MessageSujet: Re: Là ou les fleurs mènent (suite)   Dim 19 Juil - 14:08

Un pas, puis un autre, et encore un...
La distance séparant les confins de l'Empire de la cité était importante, mais la volonté de revoir encore une fois ces yeux d'un vert étincelant, son visage d'une si grande beauté était si forte, que son pas s'en trouvait rapide, forcé.

En quelques instant, il était revenu à l'endroit ou il l'avait laissée, à quelques pas seulement de la Bibliothèque.

Elle aussi, était présente, et elle aussi, avançait vers lui.

"Jamais je n'aurai imaginé que mon vœu soit si tôt exaucé."

Il avait parlé sur un ton très bas, mais tout de même suffisant pour qu'elle l'entende. Il fit encore un pas pour se placer à sa hauteur, et n'être plus qu'à quelques centimètres seulement d'elle.
Son visage l'ensorcelait, il était tellement heureux de la revoir qu'il en souriait encore.
Il lui adressa à nouveau la parole, sur un ton qui ne lui était pas habituel. Un ton mielleux, affectueux.

"J'aimerai te montrer l'endroit le plus beau de tout l'Empire, si tu veux m'y accompagner."

Cette fois-ci, il tendit ouvertement sa main en sa direction, dans un geste noble et bien plus que amical.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Essenai
Délicate, sensuelle...et pucelle
avatar

Féminin Nombre de messages : 310
Age : 25
Faction : -§-
Classe : Mage
Elément : Terre
Date d'inscription : 17/06/2009

-§- Meurtres -§-
sur MZ uniquement:
18/100  (18/100)

MessageSujet: Re: Là ou les fleurs mènent (suite)   Dim 19 Juil - 14:22

Je marche lentement, peut-être pour me donner le temps de reprendre mes esprits et chercher à rejoindre Tykky. Tête baissée, j'avance. Pourquoi cette capuche ?

Je relève brusquement les yeux en entendant quelqu'un parler. Mais encore une fois seule l'ombre de sa capuche m'est visible. Pourquoi cette capuche ?

Je ne bouge plus, lui fais face. Et même lorsqu'il s'approche un peu trop de moi je ne fais pas un geste. J'aurais tellement voulu pouvoir observer son visage, regarder au fond de ses yeux ; cette capuche lui ôtait toutes émotions, tout ce que je cherchais sur les visages. Mais pourquoi une telle capuche ?

Je voulais tant savoir, tant voir quelque émotion passer sur son visage, que je me sentais prête à tout.

Alors je pose ma main dans la sienne. Je ne peux m'empêcher de me raidir, mais l'y laisse.


-D'accord.

( hrp : direction )

_________________
Entre les loups cruels, j'erre parmi la plaine. Je sens venir l'hiver, de qui la froide haleine, d'une tremblante horreur fait hérisser ma peau.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Là ou les fleurs mènent (suite)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Là ou les fleurs mènent (suite)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Estimé,Magloire Que sont devenues les fleurs du temps passé?
» Décès « suite à un malaise » du numéro deux de la police dans le Nord-Ouest.
» Un intrus dans mes parterres de fleurs
» Vin de fleurs de sureau
» Le langage des fleurs... Petit test...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: L'Empire des Enfers :: La Cité Enférienne :: La Bibliothèque-
Sauter vers: