AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Avènement de la chute de l'Ancien Empire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Aioros
-§-Mentor Imperial-§-//-§-Voix d'Hades-§-
avatar

Masculin Nombre de messages : 1412
Age : 28
Faction : -§-EnFerS-§-
Classe : Démon
Elément : Feu
Date d'inscription : 26/06/2007

-§- Meurtres -§-
sur MZ uniquement:
230/300  (230/300)

MessageSujet: Avènement de la chute de l'Ancien Empire   Mer 3 Juin - 14:49

La terre tremblait de toute part en cette soirée.
Les chevaux hennissent tout le long du champ de bataille, les glaives s’entrechoquent et les flèches fusent dans tout les sens.
L’ennemi nous a poussés pour la première fois jusqu’au bout de nos retranchement, devant même les murailles du palais Impérial.
Ils sont beaucoup trop nombreux cette fois-ci, pour la première fois je ressens de la crainte quant à notre avenir…

Capitaine de cavalerie du flanc droit de l’Empire, je dirigeais une centaine d’hommes et était sous les ordres du Commandant Hashtar qui lui-même commandait tout cette aile de notre armée.
Un messager nous apporta que l’ennemi avait entièrement enfoncé l’aile gauche et que le moment ou ils atteindront les murailles et pénétreront dans l’enceinte n’était qu’une question d’heures.

Hashtar ne montrait aucune faiblesse, déterminé à repousser l’ennemi, son assurance en devint presque maintenant totalement inconsciente, poussant nos hommes dans un combat qui paraissait perdu d’avance.
Je décidais d’intervenir pour mener une nouvelle stratégie face à tous ces évènements :

« Commandant, nous devons revenir en arrière, nos forces se font complètement balayer, il faut reculer et se rassembler avec les restes de l’armée afin de décider d’une tactique de repliement »

Assis sur sa monture les yeux vers l’ennemi qui avançait de plus en plus en notre direction, il ne prit même pas la peine de se tourner vers moi et il me répondit :

« Personne ne fuira, nous ne céderons jamais notre Empire à ces vermines Capitaine.
Mettez vos hommes en position pour contrer leur assaut ! »


Il a perdu la tête, la victoire est inaccessible à ce stade, son arrogance et sa vanité ne lui permettait pas de reculer face à eux.
Je décidais de monter d’un ton pour me faire comprendre face à la gravité de la situation.

« Commandant, vous ne voyez pas que nous avons perdu !
L’ennemi nous encercle de toute part, nous devons sauver ce qui peut encore être sauvé et nous retrancher derrière les collines afin de reformer nos troupes !»


Il ne répondit même plus, pour lui il est évident qu’il fallait se battre jusqu’au dernier souffle, mais je ne partageais pas sont point de vue.
J’étais jeune et avait encore de l’ambition quant à cette Empire pour ne pas le voir se faire balayer par ces hérétiques.

L’empereur et sa famille sont encore dans le Palais, je ne pouvais rester là à attendre ma propre mort et celle de mes hommes.

Je fis faire volte face à mon cheval, et poignant mon épée vers le ciel je criai :

« Soldat de cavalerie suivez moi jusqu’au rempart, notre jour n’est pas encore arrivé »

A ce moment, Hashtar se retourna sur moi, son regard méprisant me dévisageait avec une fureur indescriptible et me hurla :

« Espèce de lâche vous abandonnez votre nation, allez pourrir avec ces larves vous ne méritez pas de porter le nom de Démon !»

Ne baissant pas les yeux, mais tout en restant calme et posé je répliquai en ne prenant plus la peine de le designer comme mon supérieur :

« C’est vous qui l’abandonnez Hashtar, votre vision nous conduira tous à notre perte… »

Sur ces mots je continuai ma route avec mes soldats, ne prêtant plus attention au mépris de mon meneur, je savais que je prenais la bonne décision.

Approchant des murailles, nous pouvions voir que l’ennemi ne l’avait pas encore franchie, pensant avant tout à sauver l’Empereur je décidai d’envoyer quelques hommes le secourir afin de le ramener en sécurité derrière les collines.
N’ayant pas eu le temps de prononcer un mot, un très jeune soldat vint vers moi et me dit :

« Laissez moi y aller capitaine, je ramènerais l’Empereur ainsi que sa famille sain et sauf »

Regardant avec attention l’homme qui venait d’apparaître devant moi, je me souvins qu’il venait d’entrer sous les ordres de notre Empire il y a quelques semaines seulement.

« Comment te nommes-tu soldat ? »

« Raizen, capitaine »


Je sentais en lui un désir de se démarquer, mais ne pouvant laisser la vie de notre Empereur dans les mains d’un si jeune soldat, je me tournai vers mon second à ma droite et lui déclara :

« Bien, Darkiron va avec Raizen et une demi douzaine d’hommes jusque dans le Palais Impérial, trouve les quitte à franchir les quartiers privées, et expose lui la situation, il comprendra l’urgence de la situation.
Ensuite rejoins moi dés que possible au sud des collines. »



Darkirion était un soldat très expérimenté, je me battais souvent à ses cotés et je savais qu’il mènerait sa mission à bien.

Je demandai ensuite à un autre groupe de soldat de longer les murailles afin de prévenir les autres flancs de l’armée de notre plan de repli.

J’observai les deux groupes de cavaliers s’éloigner, et repartit vers le sud avec le restant des troupes.
Une seule pensée me hantait.

Faites qu’il ne soit pas trop tard….

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rhadamanthe
-§-Juge des EnferS-§-
avatar

Masculin Nombre de messages : 1925
Age : 30
Faction : -§- Enfer -§-
Classe : Nécromancien
Elément : Feu
Date d'inscription : 07/07/2007

-§- Meurtres -§-
sur MZ uniquement:
231/300  (231/300)

MessageSujet: Re: Avènement de la chute de l'Ancien Empire   Ven 12 Juin - 14:37

Les flèches hurlent et frôlent mes cheveux. Elles se multiplient trop rapidement pour les repousser. Les épées se fracassent les unes sur les autres et l’intensité de ce vacarme se rapproche. Les boules flamboyantes éclairent les cieux noirs du domaine et entre presque en communion avec celui du palais royal.

Ils avancent rapidement!

Mon corps frêle ne peut porter aucune arme. Mon bras n’est pas assez expérimenté pour détruire l’assaillant. Heureusement, je me tiens à ses cotés. Elle frappe, hurle, écrase! Ce n’est pas l’une des conseillères de l’Empereur pour rien.

Protégeant d’une main de fer l’aile gauche de l’armée pendant des années, c’est la première fois que je la vois reculer autant. Elle en a renversée des situations, mais aujourd’hui, les corbeaux volent déjà au dessus de nos têtes.

Nous sommes trop peu nombreux et de nouveaux bataillons ennemis se font entendre au loin. Le visage marqué, au bord du château Impérial, elle n’eut le choix de rappeler le peu de troupe qui se trouvent encore sur le champ de bataille.
Maudissant les fuyards et donnant ses ordres aux divers capitaines encore en vie, je la vois qui se retourne vers moi, petit démon sans nom, rare survivant.


« La stratégie n’est plus! Il faut simplement protéger l’Empereur!»

Sa main attrape mon épaule. Ses yeux sont rivés sur le château mais elle décide de le quitter du regard pour me tendre une bague, cette bague pourpre qui lui est propre.

« Prend cela!
Va sur l’aile droite de l’armée. Hashtar doit savoir que nous partons pour le palais! »

(…)
« Ton heure viendra ! Mais pour le moment, délivre ce message! Je tiendrai encore quelques minutes, le temps de te laisser un peu d’avance sur l’ennemi. Je partirai rejoindre l’Empereur après!

Allez va!»


Mes yeux ne se ferment plus, mon admiration pour cette femme est énorme et son coup de pied dans mon arrière l’est aussi. Sans aucune peur, ni retenue, je m’élance dans une course folle vers l’aile droite, évitant les coups de hache et les pluies de flèche.

L’aile gauche cèdera d’ici peu…


Commandante oXo Sanka,je serai digne de votre confiance!

_________________
Rhadamanthe... Ca pique pas, ça arrache!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rhadamanthe
-§-Juge des EnferS-§-
avatar

Masculin Nombre de messages : 1925
Age : 30
Faction : -§- Enfer -§-
Classe : Nécromancien
Elément : Feu
Date d'inscription : 07/07/2007

-§- Meurtres -§-
sur MZ uniquement:
231/300  (231/300)

MessageSujet: Re: Avènement de la chute de l'Ancien Empire   Mer 20 Jan - 18:59

Je n’est que quelques heures…

Mon commandant en chef est sur le point de tomber, ainsi que toute son armée. Et moi, le ventre à l’envers, le cœur brisé, je cours à en perdre haleine, vers cette fameuse aile droite. La peur au ventre, mon casque tombant dans la précipitation sur un sol trop rougeoyant, je ferme les yeux un instant.


« Madame oXo Sanka… »

Les larmes au vent, cette bague fortement serrée dans la paume de ma main, je fais route vers mon objectif, mon seul objectif.

Les combats, derrière moi, s’atténuent. Et pourtant, les tambours de l’ennemi s’intensifient de nouveau… Le combat est partout! Les étendards de l’ennemi nous entourent. Les nuages tintés de pourpre, le sang ruisselant le long des failles, les cadavres m’entourent. Une vision d’horreur, nos couleurs, nos couleurs ne s’élèvent dans les airs. Je suis de plus en plus proche de mon arrivé, où sont t-ils?


« ... Encore un effort! »

Me dis-je. Mais mes jambes ne suivent plus mon ardeur. Et pourtant, je dois avancer!

Un nuage de cendre, les combats sont proches mais mes yeux ne perçoivent rien! Des étincelles, des grondements… le vent, la vue me revient. Une vision d’espoir, nos couleurs se tiennent encore fièrement dans cette atmosphère sanglante. Un courant d'air s’expulse de ma bouche. Ce soulagement redonne de l’énergie à mes muscles. Ils sont proches, et encore en vie!

Les combats me font face. Les soldats se ruent, échangent des coups, meurent et tombent lentement sur leurs compagnons d’infortunes. La peur ne reprend pas le contrôle de mes pas.
Le général… Personne!
Un commandant… Le voilà! Aioros!

Le message en tête, vite dis mais clairement exposé! Ma main se desserre, la bague apparaît. Il s’emploi rapidement, évitant de peu de se faire harponner par une lance. Je le suis, écoute ses ordres.


« Nous allons nous séparés en deux groupes pour passer l’information aux deux autres ailes!»

Me pointant du doigt, il me demande de le suivre. Je m’emploi!

_________________
Rhadamanthe... Ca pique pas, ça arrache!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Avènement de la chute de l'Ancien Empire   

Revenir en haut Aller en bas
 
Avènement de la chute de l'Ancien Empire
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Obama en chute libre ...
» Effet d'Obama; la chute de l'indice Dow Jones
» Empire ork de Charadon
» La chute de l'homme fort tunisien Zine El Abidine Ben Ali après 23 ans
» l'Empire Samsung

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: L'Empire des Enfers :: L'Ancien Palais :: L'Esplanade-
Sauter vers: