AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Et la lumière.....

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Leif
La Terreur en Chemise à Fleurs
avatar

Masculin Nombre de messages : 868
Age : 26
Faction : -§- EnferS -§-
Classe : Guerrier
Elément : Eau
Date d'inscription : 07/08/2008

-§- Meurtres -§-
sur MZ uniquement:
264/300  (264/300)

MessageSujet: Et la lumière.....   Sam 4 Avr - 22:35

Voila maintenant seize lunes que Leif avait quitté ce que la plupart des personnes nommaient, le droit chemin. Cela dit, lui n'en avait pas l'impression, au contraire.

Une rumeur lui était parvenue, un lieu d'une beauté extrême au sein même des EnferS, un endroit propice à des réflexions qui se devaient d'être quelque peu longue, et pour le moins interrompues, les cavernes cristallines. Le combattant avait souhaité s'y rendre, et après une marche rapide, il y était enfin arrivé. Un fabuleux décor s'offrait à ses yeux, qui scintillaient des milliers de reflets des pierres qui foisonnaient ici.

Loin du feu et des ombres rouges, plus haut, plus près du soleil et de l'eau...
Ce recoin de l'Empire est peu connu des Démons purs et durs qui n'aiment que bains de flammes et fracas des épées...
Ici, on n'entend que les gouttes d'eau qui filtrent et tombent dans les bassins transparents.
Et le moins éclat de lumière renvoie des reflets magiques sur les murs revêtus de cristaux.
Un autre dédale, oui, mais où il fait bon s'égarer.
Tiens, un squelette...
Celui-ci a du oublier de partir...


Telles avaient étés les paroles de l'Ancien, et elles se révélaient justes. Nulle trace du dit cadavre, toutefois, ce lieu était assurément enchanteur.
Leif chercha du regard une pierre plate, qu'il trouva rapidement, face à l'étendue d'eau face à lui, siège peu confortable, mais propice à sa réflexion. Il s'y installa, puis repensa à son arrivée en ces lieux. Sa déesse avait tout d'abord souhaitée qu'il accomplisse sa destinée en chassant les hérétiques, mais le guerrier avait été plus loin encore, allant jusqu'à frapper, pour apeurer tout d'abord, pour tuer ensuite.
Alliée à Hadès, sa déesse s'en trouvait plus puissante encore, la purification par le sang, c'était bien là la nouvelle tâche du combattant. Vivre pour tuer, non, pour accomplir ce qu'il devait accomplir.
Un vulgaire meurtrier en aurait fait tout autant? Non bien sur, un meurtrier est une personne mauvaise, Leif, lui, était le bien, maléfique, mais bon.
Le bien, le mal, ce n'était pour lui qu'une question de point de vue, seul l'honneur, le courage et la force comptaient en ce monde.

Depuis ces seize jours, Leif connaissait enfin la liberté qu'il souhaitait, le droit de choisir avant de laisser ou d'oter une vie. Une nouvelle famille l'avait accueillit, il leur en étant maintenant infiniment reconnaissant.

Il était maintenant temps, le combattant quitta son siège, et s'en retourna parmi les siens, cette réflexion avait été bénéfique, il savait maintenant, qu'il n'avait pas fait d'erreur.

Les EnferS sont éternels.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leif
La Terreur en Chemise à Fleurs
avatar

Masculin Nombre de messages : 868
Age : 26
Faction : -§- EnferS -§-
Classe : Guerrier
Elément : Eau
Date d'inscription : 07/08/2008

-§- Meurtres -§-
sur MZ uniquement:
264/300  (264/300)

MessageSujet: Re: Et la lumière.....   Mer 3 Juin - 20:31

Cela faisait maintenant cinquante huit lunes depuis la première venue du combattant en ces lieux, soit soixante quatorze depuis son arrivée au sein même de la grande famille des Enfers, cela dit, il semblait que rien n'avait bougé après son passage. Il était fort possible que Leif soit le seul et unique résident de la Cité qui n'éprouvait pas de dégout pour les cavernes cristallines. Etait-ce du au fait qu'il aimait la beauté et la lumière autant que l'Ombre, ou bien étai-ce simplement que ce lieu l'avait enchanté lors de sa première visite, ou alors la nécessité qu'il éprouvait de s'accorder une période de réflexion après un certain temps? Quoi qu'il en fut, le guerrier était de retour ici.

Comme la première fois, il se dirigea vers la pierre qu'il considérait maintenant comme sa place privilégiée, et s'y installa. Elle était incroyablement lisse cette pierre, elle offrait un bon appui sur lequel on pouvait s'appuyer aisément et se relaxer. Le roc n'était bien sur pas vraiment un modèle de confort, cependant, Leif était habitué depuis longtemps aux rudesses sur son corps endurcit.

Une nouvelle fois, son esprit vagabonda dans les vestiges du passé.
Leif était maintenant un Démon Majeur au sein de l'Empire, et cela était un honneur qu'il portait dignement. Il savait bien que son cheminement serait encore long, mais il avait maintenant acquis la certitude que c'était bel et bien parmi les Enfers qu'était sa place. Peut-être un jour aurait-il le privilège de participer à ce qui avait jadis fait la gloire de son peuple, et qu'il avait pu lire dans la grande bibliothèque.
L'ancien empereur Aioros lui avait aussi compté les grandes lignes de l'histoire des Enfers, et le combattant, élevé en monastère, était avide de connaissance et de tout ce qui pourrait le rendre meilleur sur n'importe quel plan que ce soit.

Le combattant se prit à penser à l'avenir, et c'était là un fait rarissime, car à chaque jour suffit sa peine, mais c'était là une chose qu'il trouva plaisante, et il resta un long moment dans cette caverne.

Il repartirait un peu plus tard, remontant vers la Cité, mais il repasserait sans aucun doute ici à l'occasion. C'était maintenant un lieu qui lui tenait à coeur, s'il l'on pouvait s'exprimer ainsi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leif
La Terreur en Chemise à Fleurs
avatar

Masculin Nombre de messages : 868
Age : 26
Faction : -§- EnferS -§-
Classe : Guerrier
Elément : Eau
Date d'inscription : 07/08/2008

-§- Meurtres -§-
sur MZ uniquement:
264/300  (264/300)

MessageSujet: Re: Et la lumière.....   Lun 6 Juil - 23:07

Cent huitième journée au sein de l'Empire.
Une nouvelle fois, Leif était assis devant le lac des cavernes cristallines. Bien décidé à y rester cette fois-ci.
Les derniers événements l'avaient secoués, il avait frôlé la mort voila peu. Un carreau avait sifflé à ses oreilles, alors que le suivant l'avait atteint à la poitrine, entaillant l'armure qu'il portait. Pour un peu, sa cicatrice aurait été réouverte.
Cette cicatrice, si ancienne, si douloureuse, mais si importante pour sa vie.
L'esprit du combattant replongea dans un passé fort, fort lointain, mais encore bien présent.

----------------------

"Hey, gueule d'ange, tu bouges oui? Le bois ne va pas se fendre seul. T'as huit hivers maintenant, tu vas venir avec moi et vite, tu vas me porter mon bois."

"Non Pryten, je ne suis pas ton esclave. J'ai déjà coupé le mien, tu n'avais qu'à le faire plus tôt, au lieu d'aller à la taverne."

Pryten était le fils du chef du village. Insolent, égoiste, et puéril malgré ces quinze hivers. Il détestait Leif, et c'était réciproque. Mais pour qu'elle raison? Et bien, Pryten, bien que très fort, savait que d'ici quelques temps, il devrait sans aucun doute affronter le jeune Leif pour décider qui sera le nouveau chef du village. Mais le haïr à ce point, Leif ne le comprenait pas, au fond, il ne lui avait rien fait. Au contraire, il avait toujours supporté les insultes et autres coups sans broncher, pour ne pas décevoir ses parents.

Pryten lanca un regard noir sur le jeune barbare, et s'en fut à sa tâche.
Quelques jours plus tard, Leif se promenait paisiblement dans le bois, en compagnie de son jeune chien, Ydel, que lui avait offert sa mère. Il jouait paisiblement avec lui, lui lancant un morceau de bois que le chiot ramenait rapidement.

"Tu es prêt, aller, va chercher!"

Le morceau de branche vola loin entre les arbres, alors que Ydel se lancait une nouvelle fois à sa poursuite. Il disparu un peu plus loin dans les fougères, lorsque qu'un jappement se fit entendre, puis un bruit sourd.
Leif courut à toutes jambes dans la direction ou le bruit avait été émis, et s'arreta, comme foudroyé.
Son jeune ami était allongé, gisant dans son sang, mort.
Pryten se tenait à côté, une hache à la main.

"Oh, excuse moi gueule d'ange, je l'ai confondu avec une buche, il faut dire qu'il n'était pas bien joli."

Dit-il avec un sourire froid et pervers.
Les yeux d'un blanc éclatant du jeune Leif se clorent, laissant s'échapper des larmes chaudes et salées, puis il bondit, poussant Pryten au loin.

"Alors ça gueule d'amour, tu vas me le payer"

Pryten se jeta sur lui, Leif tenta de fuir, lorsque une brulure le fit tomber sur le dos, une entaille profonde et douloureuse venait de s'ouvrir sur sa poitrine, la cisaillant nettement sur une distance impressionante.
Fou de rage, le jeune barbare se releva, lentement, très lentement, puis fixa son nouvel ennemi droit dans les yeux.

L'instant d'après, ses mains se resserraient sur la gorge de Pryten, qui fut trop surpris pour réagir. Lentement, son corps glissa sur le tapis de feuilles mortes, puis il finit allongé sur le dos, les yeux ouverts, dans une expression de terreur.
L'étreinte se dessera alors, Leif, droit et fier, regardait son premier cadavre devant lui. Il n'éprouvait pas de regret, mais un profond sentiment de jubilation, mais il ne savait pourquoi.

Un peu plus tard, le village appris le tragique évènement. Leif fut condamné à cacher son visage, qui était dorénavant celui d'un être cruel, d'un démon, camouflé par celui d'un ange.

Il suivit le druide du clan, qui le mena à sa demeure.
Là, il lui fit don d'une cape magnifique, ornée d'une capuche, qu'il ne devait enlevé en présence d'un quelconque être.

"Dis moi vieil homme, suis-je vraiment un démon?"

Leif avait prononcé ces paroles sur un ton très destabilisant pour le druide, mais celui ci reprit ses esprits, et répondit.

"Mon cher enfant, cela, je n'ai nul besoin de te le dire. Si tu dois le savoir, tu le sauras."

---------------------------

Leif reprit ses esprits. Ressasser le passé lui avait fait du bien. Il ne s'était jamais alors rapellé ces paroles, mais en ce jour, elles avaient prisent leur sens.

"Vieil homme, j'avais sans doute raison."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Et la lumière.....   

Revenir en haut Aller en bas
 
Et la lumière.....
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Obélisque de lumière
» [Quête] Une lumière dans les ténèbres
» "Il y a pas de lumière sans clarté, pas de beauté sans bonté" - Sara Ebstein
» [Porteuse de lumière]Akari
» Lumière vacillante : seul face aux glaces !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: L'Empire des Enfers :: Les Confins de l'Empire :: Les cavernes cristallines-
Sauter vers: