AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Le Souffle et la Flamme sombre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Eyleen
-§-Garde Impérial des EnferS-§-


Nombre de messages : 802
Faction : On my own
Classe : ...
Elément : Taire...
Date d'inscription : 29/12/2007

-§- Meurtres -§-
sur MZ uniquement:
71/100  (71/100)

MessageSujet: Le Souffle et la Flamme sombre   Sam 13 Sep - 21:04




Le chemin descend légèrement. On voit se dessiner au loin la masse immense du palais, lignes régulières qui contrastent avec les roches déchiquetées et contournées. De loin on ne soupçonne pas qu'il puisse être si grand. Il faut dépasser l'angle de la caverne pour le découvrir dans toute son inconcevable immensité. C'est là seulement qu'on peut embrasser du regard le principal de son étendue, dont on ne voyait qu'un angle auparavant...

Il s'étend d'un bout à l'autre de l'horizon de roche et on devine qu'il se perd à chaque extrémité en couloirs et cavernes cachées. Mais le plus saisissant sont les tours fantastiques qui en jaillissent comme de longs cristaux noirs pointant vers le plafond qu'on ne voit pas. Certaines plongent même là-haut dans les brumes cendrées qui flottent en hauteur, nuages méphitiques et ensorcelés. Peut-être percent-elles la roche pour atteindre la surface. Peut-être mènent-elle à un autre monde... Et ça met encore plus le vertige de se dire qu'il est sans doute au moins aussi étendu au-dessous du sol de roche noire. Qu'il s'enfonce jusqu'aux tréfonds du monde, et peut-être au-delà...
Là où la roche se mèle au feu...

Mes pieds aux sandales souples ne font que peu de bruit sur les dalles du chemin. Au froissement de mes pas se mèle celui des pas d'Anamaya, à mon côté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anamaya
Reine des abeilles
avatar

Féminin Nombre de messages : 206
Age : 30
Faction : constellations de l'Aube
Classe : Magicienne
Elément : air
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: Le Souffle et la Flamme sombre   Dim 14 Sep - 20:14

La prêtresse sourit. Tiens donc, elle n'aurait pas cru revoir cette Louve-ci, ainsi. Elle ne l'avait pas revu depuis... depuis l'histoire du scalp.

Le vent emporte tant de choses dans les replis de la mémoire...

Elle la salua.

"Bonsoir Eyleen, je te suis."

Elle ne pipa mot durant le trajet, observant le spectacle écrasant d'un oeil discret. Le lieux où devait résider l'impératrice était imposant, aussi sombre que pouvait le devenir un coeur d'homme. Aussi froid qu'il le serait alors... Ce qui était assez étrange, dans un univers où le feu était plus présent encore que toute autre force.

Sombre et froid et écrasant... Probablement à l'image de ce que le trône avait fait de Médolie...
Mirage de ce qu'elle avait toujours été, illusion de ce qu'elle avait dû devenir...


La prêtresse, à dire vrai était surtout obnubilée par des interrogations... Qu'est ce qui avait donc empêché une réponse? Comment serait-elle reçue?

Elle s'inquiétait, non pas pour elle, mais de voir ce qu'avait pu produire le changement sur la guerrière. Après tout, le changement avait aussi profondément transmuté cette guerrière qui marchait au même pas qu'elle...

Elle lui glissa un regard en coin. Elle semblait... Aller bien. Mieux que la fois où elle était venue la voir, en ces lieux.

Mais quel était le prix de ce nouveau pas? Ana se morigéna. Elle devait cesser de penser au passé d'une guerrière qui embrassait désormais une cause mortifère de son plein gré, et se concentrer sur l'avenir qui allait être tracé pour les siens. Pour leurs relations futures...

Alors que les deux femmes se rapprochaient du palais sombre, Ana murmura.

"Elle nous attend à l'intérieur?"

Pourquoi voir une tour lui donnait il la sensation d'une prison de laquelle elle ne ressortirait jamais?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eyleen
-§-Garde Impérial des EnferS-§-


Nombre de messages : 802
Faction : On my own
Classe : ...
Elément : Taire...
Date d'inscription : 29/12/2007

-§- Meurtres -§-
sur MZ uniquement:
71/100  (71/100)

MessageSujet: Re: Le Souffle et la Flamme sombre   Lun 15 Sep - 9:30

Tiens... Elle est inquiète.
Bizarre ça, la dernière fois que je l'ai vue en ces lieux elle était tout sauf ça. Ou alors elle se foutait de tout, possible aussi. La responsabilité de sa tâche, peut-être. Sûrement plus lourde que la mienne.
...
Après tout la seule et unique fois où je suis allée représenter les miens en temps que diplomate, je n'en menais pas large non plus... Mauvais souvenir. Très mauvais. Mais souvenir utilie. Maintenant je comprends mieux.

Sa toute petite question, dite d'une toute petite voix de toute petite gamine effrayée, me fait tourner la tête. Elle regarde les hautes murailles couronnées de tours et de tourelles... De quoi a-t-elle peur ? C'est immense, oui, mais ce ne sont que des pierres après tout...


Oui, nous sommes presque arrivées.

Et c'est vrai, la salle d'audience est proche de l'entrée du palais, fort logiquement, d'ailleurs. Il y a une vaste volée de marches pour atteindre les portes. J'en gravis quelques unes avant de me retourner sur elle et d'ajouter quelques mots. La voix peut-être un peu bourrue, c'est l'embarras. Ah tiens, intéressant. Son inquiétude m'embarrasse. Ca mérite qu'on y réfléchisse un peu... plus tard.

Et juste un rappel, les règles n'ont pas changé ici depuis la dernière fois. Tu es en sécurité. Pour autant que tu ne menaces personne évidemment. Comme partout, les ambassadeurs sont sacrés en EnferS aussi.

Je me détourne et je continue à avancer.

Donc tu n'as aucune inquiétude à avoir.

...ou alors je me trompe du tout au tout sur toi. Possible aussi. Les gens changent parfois. Et personne n'est infaillible. Possible... très improbable. Mais possible. Après tout même les étoiles tombent parfois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anamaya
Reine des abeilles
avatar

Féminin Nombre de messages : 206
Age : 30
Faction : constellations de l'Aube
Classe : Magicienne
Elément : air
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: Le Souffle et la Flamme sombre   Lun 15 Sep - 16:36

La prêtresse s'arrête quelques instants, la tête penchée. Qu'a donc perçu Eyleen dans son trouble? Ce drole de rêve, cette tour immatérielle, tout cela s'était réalisé dans un mirage postérieur à la captation de souvenirs qu'il y avait eu... Et encore fallait il qu'elle s'en souvienne...

" Je sais que ma vie n'est pas en danger... Et quand bien même cela serait le cas, peu importe, tu sais..."


Elle songea à la joute verbale qui avait eu lieu peu avant avec Caine, et qu'elle avait trouvé fort riche... C'est dans cette partie là que la pretresse aurait bien cru qu'elle y laisserait quelque chose.

"Non ce n'est pas pour moi... que je m'inquiète."

C'était elle déjà réellement inquiété pour elle? Oui probablement... Etait ce cela que l'on pouvait trouver énervant chez elle? Ce côté déconnecté de la mort, souriant même à cette éventualité, parce qu'elle avait découvert que vivre c'était accepter de perdre.
Ana reprend la marche, se dépêchant de revenir au niveau de la guerrière.
Elle l'observa à nouveau.


"Mais je suis contente. Tu as l'air d'aller. "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eyleen
-§-Garde Impérial des EnferS-§-


Nombre de messages : 802
Faction : On my own
Classe : ...
Elément : Taire...
Date d'inscription : 29/12/2007

-§- Meurtres -§-
sur MZ uniquement:
71/100  (71/100)

MessageSujet: Re: Le Souffle et la Flamme sombre   Lun 15 Sep - 17:55

J'ai un petit sourire en l'entendant poursuivre. C'est elle tout craché, ça. Quand elle s'en fait, c'est jamais pour elle, même quand elle devrait. Et puis sa remarque sur moi... elle est incroyable. Comme si on se croisait dans un salon de thé, comme deux damoiselles bien comme il faut. Au lieu de ça elle vient ici pour raisons politiques et moi je l'escorte en tant que chienne de garde. Rien à voir. Mais pour elle ça n'importe pas... Il n'y a qu'elle pour avoir ce sens du saugrenu qui vous déstabilise. Ce n'est pas la première fois que je me demande si elle le fait exprès, si c'est une manoeuvre savante pour susciter le sourire et la sympathie. Elle est assez fine pour ça. Mais je n'y crois quand même pas. Je n'ai pas envie d'y croire. Je préfère penser que c'est juste... naturel chez elle. Nettement plus agréable que l'autre possibilité...

Oui, on peut dire que ça va...

Longue histoire, si tu savais... Et puis je doute que tu aies envie de savoir. J'ai toujours une louve de cristal bien à l'abri dans ma chambre, témoin de l'attachement que tu portais à celle que j'étais avant. Je n'ai pas tellement changé, beaucoup moins que tu ne l'imagines, mais je ne sais pas si tu pourrais admettre ça...
Peu importe de toute manière.
Ce n'est pas pour ça que tu es là.

Le grand hall sonne sous nos pas, plein d'échos. J'aperçois deux robes de nécromants qui montent l'escalier au loin. Le temps que nous gagnions la grande double courbe qui enlace le squelette du dragon, ils ont disparu. Nous ne les suivrons pas.

L'arche s'ouvre là au fond, entre les deux escaliers jumeaux. Pour la gagner, on passe sous le squelette gigantesque. Evidemment que c'est fait exprès, pour intimider les gens. Et ça marche. Même moi qui vis ici à présent, je frissonne à chaque fois que je dois longer l'immense carcasse, et j'ai les cheveux qui se hérissent dans le cou à imaginer son poids phénoménal au-dessus de ma tête... J'accélère le pas en direction de la lueur rouge qui chatoie sur les piliers de l'arche et le court vestibule au-delà.


Nous y sommes.
La salle d'audience.
Reste bien au centre de la plate-forme.


Je me tourne vers elle, très brièvement. Un clin d'oeil, rapide.

Et n'oublie pas ce que je t'ai dit. Tu n'as rien à craindre.

Ne te laisse pas impressionner.
A moins de souffrir d'un vertige poussé à l'extrême, la plate-forme où je te précède est largement assez vaste. Les fosses qui la bordent sont profondes, mais il suffit de ne pas s'approcher. L'air est chaud, mais tout-à-fait respirable. Et la lumière, le rouge et l'or des flammes d'en bas, est bien assez vive pour que celle qui t'attend voit tout ce qu'elle doit voir des expressions de ton visage. Elle, tu la verras bien également, le haut siège où elle trône de l'autre côté des fosses est cerné de flambeaux. Tu n'as rien à craindre, encore une fois... Seuls ceux qui tentent quelque chose d'imbécile courent un risque dans cette pièce.




Je m'avance au centre de la salle, m'incline devant la femme qui se tient au-delà des fosses rougeoyantes.

Voici, l'ambassadrice, Ma Dame.

Puis je recule, cédant la place à Anamaya.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anamaya
Reine des abeilles
avatar

Féminin Nombre de messages : 206
Age : 30
Faction : constellations de l'Aube
Classe : Magicienne
Elément : air
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: Le Souffle et la Flamme sombre   Sam 20 Sep - 15:25

Serait ce...

Un dragon?

Ana reste figée sous la carrure de la bête. Son épaule la démange, là où un jumeau du mort sommeille dans son nid d'encre.

La bouche ouverte dans un "O" de surprise et d'admiration. Il est immense, effrayant, imposant, vénérable mais destructeur...

La prêtresse frissonne, elle observe. Elle souhaiterai le toucher, sentir le poid de son existence contre sa paume, comme elle perçoit parfois le poid de l'éternité entre les rides des arbres.

Un léger vent se lève et virevolte jusqu'au squelette de la bête, seule caresse qu'elle pourra lui offrir...

Elle accélère à nouveau le pas, les yeux brillants, avec la sensation d'avoir vécu quelque chose d'important sans savoir quoi. Puis le rouge et le feu effleurent son âme, et elle se morigène afin de se reconcentrer sur sa tache, et faire taire son coeur.

Elle hoche la tête en direction de la guerrière.

"Je resterai à ma place ne t'inquiète pas."

Elle hocha un peu la tête en souriant, en réponse au clin d'oeil d'Eyleen.

" Attention, si tu rêpêtes sans cesse que je n'ai rien à craindre, je vais finir par croire que tu essaies simplement de nous en persuader toute deux ..."

Ana s'avance à l'endroit que lui a indiqué Eyleen. Elle laisse son regard errer sur la pièce, faite pour intimider celui qui viendrait avec une intention néfaste. Elle ne voit pas encore Médolie, et se demande si celle-ci n'exerce pas son habitude de se dissimuler dans un quelconque coin d'ombre, cette fois encore.

Muette, patiente, elle attend la tête droite d'avoir un signe lui montrant la présence de sa future interlocutrice.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Médolie
-§- Impératrice des EnferS -§-
avatar

Féminin Nombre de messages : 1241
Faction : -§- Enfers -§-
Classe : ~Guerriere~
Elément : ~Feu~
Date d'inscription : 31/10/2007

-§- Meurtres -§-
sur MZ uniquement:
152/200  (152/200)

MessageSujet: Re: Le Souffle et la Flamme sombre   Lun 22 Sep - 16:29

Je lisais. Une bibliothèque gigantesque. Aucun mur n’est visible, les étagères recouvrent tout. Pas de fenêtres, juste un immense brasero qui descend du plafond. C’est une salle circulaire où des balconnets en font le tour, avec de fins escaliers en colimaçons.

C’est l’histoire d’un meurtrier qui a été condamné à sauter dans une faille de la terre. Il y serait allé en rigolant, et aurait atterri en Enfers, encore vivant. Un peu capillotracté à mon goût, mais après tout, la littérature n’est faite que pour plaire à son auteur seul.

J’ai senti sa présence devant la Porte. La gardienne m’a prévenu juste après.
Une visite diplomatique… ça sera ma première.
Je n’avais pas fait attention à la lettre que j’avais reçu à la Surface. J’aurais dû me douter qu’elle viendrait chercher la réponse elle-même jusqu’ici.


J’ai traînais des pieds jusqu’à la fournaise qui nous attendait. J’avais aperçu cette pièce, mais je ne pensais jamais m’en servir.

J’ai attendu qu’Eyleen l’amène ici. J’avais un peu peur de la nouvelle confrontation. La dernière avait été assez… bizarre.

Elle a toujours son air sûr. Peut-être a-t-elle peur… je l’espère.

Je vais être brève. S’étendre en discours ne servira à rien.
J’attends un peu, je la regarde tourner sur elle même pour me chercher.

Du haut de mon balcon surplombant sa plate-forme, je suis encore invisible.
Je parle fort pour couvrir le bouillonnement lointain de la lave.



Ton éternelle audace est un trait qui pourrait me beaucoup plaire Ana, si seulement elle n’était pas si souvent teintée d’inconscience.
Je te l’apprends sûrement, mais les seuls diplomates qui sont venu en Enfers étaient déjà morts.
J’ai prit connaissance de ta lettre. J’ai aussi comprit pourquoi tu pouvais oser demander une chose pareille.

J’avais perçu ça comme une demande de pitié…
Je pensais que tu avais tiré les bonnes conclusions de mon silence, mais te voir ici me fait penser à…



Une stupidité pensais-je…

…à une obstination malvenue.

J’ai comprit que votre groupe ne garde que le nom du passé, pour reconstruire de nouveaux idéaux. Et je vous souhaite fort de réussir votre entreprise.
Il va, bien entendu, de soit que notre Nation n’aura aucune pitié envers vous.

Nous n’en n’avons jamais eu pour les défenseurs du ‘bien’, ni plus pour ceux qui se considèrent, souvent à tort, de pacifistes.

Le fait que vous soyez tous d’anciens ennemis virulents ne va pas en votre faveur.
Il ne vous sera accordé aucune faveur. La volonté d’Hadès s’applique à chaque Hérétique.

Je n’empêcherai donc pas les Démons de vous chasser comme autrefois. Vous n’êtes peut-être plus dans l’Armée d’Eolia, mais vous restez des infidèles et donc du gibier.

Tu es venue vainement Ana.
Aucun ordre concernant votre armée ne sera donné. Vous n’êtes ni plus ni moins qu’avant, des cadavres futurs.




Humm…
Désolée Ana…
Certaines choses me dépasseront toujours. Comment as-tu pu croire que ?..


Je m’efface lentement, reculant vers l’ombre. J’attends encore un peu. Mais nous n’auront sans doute plus rien à nous dire.
Qu’elle aille diffuser le message.

_________________
-§- Et Je Marcherai Dans Tes Pas -§-

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anamaya
Reine des abeilles
avatar

Féminin Nombre de messages : 206
Age : 30
Faction : constellations de l'Aube
Classe : Magicienne
Elément : air
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: Le Souffle et la Flamme sombre   Mer 24 Sep - 19:14

Tout d'abord, que le silence relatif d'une pièce où la vie manque.

Et puis une voix forte qui vient d'en haut, qui domine...

Ana eut une moue en entendant le terme "pitié". C'était bien arrogant de la part des Enfériens de croire que sa démarche était de faire l'aumone de leurs vies... Comme si les combattants d'hier qui avaient trouvés une voie plus calme en étaient devenu lymphatiques ou encore cacochyme...

Elle cherchait dans la voix autant que dans les paroles... Y avait il une pointe de mépris?

Puis la diatribe pris une autre tournure.

"J'ai compris" avait elle dit. En un instant, la prêtresse cessa de faire divaguer ses pensées, se concentrant uniquement sur les mots.

Elle soupesa les termes, cherchant si quelque chose lui avait échappé. Elle eut un fin sourire, puis s'inclina. Sentant que la présence de la guerrière n'avait pas encore totalement disparu de la pièce, elle lui répondit.

" Non je ne suis pas venue vainement. Ton discours vaut bien plus que ton silence précédent ma lettre, Médolie. Loin de nous l'envie de quémander une survie, et ce que nous souhaitions, bien que je regrette probablement naivement que ce soit sous couvert de sang, d'une certaine façon tu nous l'as apporté."

Elle hocha la tête. L'amertume d'une sentence qui paraissait tant évidente qu'elle n'aurait pas dû croire en l'espoir, s'était quelque peu dissipée.

" Pour chaque agression, il y aura réponse de l'intéressé. Ou d'un gardien si un non combattant se voyait tourmenté. Nous ne nous laisserons pas "cadavériser" sans réagir... Mais il ne s'agira que de réaction... De ce fait, ceux qui ne souhaiterons pas envers nous créer d'animosité pourrons toujours demander de l'aide pour quoi que ce soit"

La prêtresse eut un sourire énigmatique.

" Nous serons votre gibier, donc. Et vous serez pour nous, s'il y a lieu, des adversaires."


Elle hocha la tête.

" Douce nuit à vous, Impératrice. Je vous remercie de cette audience."

Elle salua avec ses deux paumes entourant son symbole d'Eolia, puis fit demi tour pour quitter la plate-forme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le Souffle et la Flamme sombre   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le Souffle et la Flamme sombre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Secret entre guerrier [ Rêve Sombre ]
» La chasse de la Flamme Noire
» Un souffle dans la neige... [Syndrell, Snow]
» Une ruelle sombre
» Quand le vent souffle, la tempête se déchaîne

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: L'Empire des Enfers :: La Cité Enférienne :: La Salle d'audience-
Sauter vers: