AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Une étoile sous Terre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Anamaya
Reine des abeilles
avatar

Féminin Nombre de messages : 206
Age : 30
Faction : constellations de l'Aube
Classe : Magicienne
Elément : air
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: Une étoile sous Terre   Lun 10 Nov - 22:53

Ce fut comme si le temps s'arrêtait. Un battement de coeur contre une éternité.
Elle avait l'impression que des lunes s'étaient succédées sans que plus rien ne bouge. Peut être était ce le cas.

Mais ce n'était pas une éternité de plaisir, un moment que l'on voudrait vouloir voir durer tout une vie ou même 2, lorsqu'un instant désiré se réalise, et que, bientot, celui-ci aurait une fin...

C'était un froid, un vide. Elle sentait le guerrier comme ailleurs, bien loin d'ici, peut être. Plongé dans de quelconques pensées auxquelles elle n'avait nulle atteinte, nulle prise.

Où avait elle déjà ressenti se froid? Elle se détacha de lui, confuse, mal à l'aise. Avait elle interprété certaines choses d'une manière qu'il ne fallait pas?

Un froid, un vide. Y avait il de la glace dans son être? Un feu au coeur de glace, quelle douce ironie...

Elle se recula, les mains autour de sa taille, indécise.
Un regard par la fenêtre lui montra la lave tranquille, en bas. Oui, elle avait un autre moyen de rentrer rapidement, par un pied de nez au soleil...

Bien sûr se moyen serait probablement plus douloureux encore que tout ce qu'elle avait pu goûter grâce aux semeurs de morts... Mais la douleur du corps n'est rien comparé aux troubles de l'être..

Un froid, un vide... Celui laissé par un espace que l'on croyait emplit.

Ana, en cet instant ne croyait plus guère de chose. Le doute est un poison. Et il continuait à faire son chemin dans son esprit.

Goutte après goutte. Il envahissait ce froid, pour le rendre aussi intense que la neige....

Pulsation après pulsation, il la maintenait dans un état de non sens. Devait elle partir, ou rester? Vivre ou mourir? La vie vaut elle tous les sacrifices? Toutes les attentes?

Un regard, un appel.

"Raizen?"

Elle sonda l'âme, traversa son être. Si réponse il y avait, elle la trouverait. Sinon, elle s'inclinerait devant l'avis de ses pairs, et retournerait les rejoindre en se brûlant aux flammes qu'elle avait cru être invitée à approcher.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Raizen
-§-Garde Impérial des EnferS-§-
avatar

Masculin Nombre de messages : 2963
Age : 29
Faction : -§- Gardiens des EnferS -§-
Classe : Gayrrier
Elément : Feu 8)
Date d'inscription : 16/07/2007

-§- Meurtres -§-
sur MZ uniquement:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Une étoile sous Terre   Mar 18 Nov - 18:55

J'étais si vide.
Je me dégoutais.
Avant que tu ne me réveille.
Ne vivant que pour Lui, puis pour Elle, me régalant des péchés.
Et quand...

Et quand la Melrath s'effondrera, nous nous retournerons... L'un contre l'autre ?
Le temps le plus sombre est encore à venir... A travers nos mentalités de tueurs égoïstes.
Et maintenant le sol que nous appelons maison, ne sera plus qu'un désert stérile.
Le seul son noyant les pleures, celui des lames qui s'entrechoquent.
Détonation puissante à la hauteur de l'Empire.
Est-ce vraiment cela que je veux ? Je n'en suis plus si sur.
Tout ce temps passé à suivre ses ordres, c'est la seule chose qui me tue vraiment.
Asseoir le règne de la Nation sur le trone de Melrath, grossissant jours après jours, et c'est tout ? C'est une spirale descendante. Refusant tout aide.

Peloton d'exécution du monde monde entier, à l'instar des autres, ai-je le choix ?
J'essaye de résister...
Ils disent que je vivrai, si je meurs pour leur cause.
Vivant sous l'autorité d'un Dieu, d'un spectre ?
Ils craignent celui qui dirige et qui tuera pour continuer, je suis pareil à eux.

Comme un désir de s'évader...
Mes poumons se remplissent de déception. La déception de moi et de tout le monde.
Sauf d'elle.

Tant de mélancolie, son regard ne trompe pas. Pourquoi est-ce que ça me fait cet effet là ?

Ca pourrait etre si simple, toute la douleur dans ce monde ne doit pas nous arreter.
Car nous nous avons l'un l'autre.
Enfin, je crois.

Je rejoins le lit afin de m'y asseoir et l'invite à me rejoindre d'un geste de la main.


Désolé, ça va aller maintenant.

_________________
Huhu *_*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anamaya
Reine des abeilles
avatar

Féminin Nombre de messages : 206
Age : 30
Faction : constellations de l'Aube
Classe : Magicienne
Elément : air
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: Une étoile sous Terre   Lun 24 Nov - 21:28

Et le temps, traitre enchevêtrement de sable, se remit à tourner.

Et le guerrier, lentement sembla reprendre vie...
Par quelles tourmentes venait il de passer?
Isolée dans ce monde qui n'était déjà pas le sien, sans le moindre accès à l'Onirie qui s'était déployé pour le guerrier, elle avait été, là, futile pantin d'incertitude.

Elle le regarda s'asseoir sur le lit, l'inviter.

Indécise.

Qu'avait elle lui dans ses yeux, dans son âme?
Tourments opaques, doute insidieux...

Elle dû s'avouer qu'elle n'avait rien perçu, sinon la certitude qu'il y aurait eu de nombreuses choses à percevoir....

Anamaya fit quelques pas en directions du lit. Si il y avait quelque chose à dire, il le dirait, sûrement.

Au moment où il l'estimera nécessaire.

Avec précaution, elle vint s'asseoir au bord du lit, près du guerrier.

Un certain malaise, une certaine détresse ne la quittait pas. Elle n'avait guère compris l'enchainement qui avait été, ne savait comment revenir à cet instant doux qui avait été avant que tout se brise...

Mais il disait que tout allait aller.

Et elle avait envie d'y croire, de faire en sorte que ce soit vrai.

Elle hocha la tête avec un sourire

"D'accord..."

La tête penchée, elle le fixait avec tendresse sans faire le moindre geste.

Au fond, elle se demandait ce qu'il déciderait de faire, ensuite...

Et si il redevenait à nouveau silencieux... ?

La pretresse irait alors surement gouter à ce breuvage posé à proximité... Elle commençait à avoir soif....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anamaya
Reine des abeilles
avatar

Féminin Nombre de messages : 206
Age : 30
Faction : constellations de l'Aube
Classe : Magicienne
Elément : air
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: Une étoile sous Terre   Lun 5 Jan - 20:23

Et il redevint alors silencieux.

Comment l'empêcher de se noyer dans cet espace où il ne me laissait pas l'accès?

La prêtresse attendit encore, quelques instants.

Elle frôla sa joue, mais il ne réagit pas.

Elle qui se disait prêtresse, voilà bien un mal qu'elle ne savait atténuer...

Elle se releva, s'approchant des bouteilles disposées près de verres qu'elle effleura. Une douce musique se fit entendre.

Mais il ne semble toujours pas revenir à cette réalité. Le temps semblait s'être arrêté pour lui, à nouveau. Mais elle n'en ressentait pas le même désarroi, la même incompréhension.

Il y avait manifestement quelque chose.
Une chose qui l'arrêtait.

Une chose qu'elle ne pouvait pas percevoir de là où elle était... Peut être parce qu'elle était une étoile, ignorante des frasques ou coutumes de ceux d'en dessous....

Dans sa sacoche, elle récupéra deux plumes jumelles, qui lui servait de focale,lorsqu'elle tentait l'envol...

Elle passa lentement la main devant ses yeux, mais il ne paru pas voir.

Elle lui sourit gentiment, et dépose la plume sur sa cuisse. Elle murmura.

"Si jamais tu veux m'ouvrir ton monde, fais le moi savoir... Mais il semble qu'aujourd'hui ce ne soit pas le cas...."

Puis elle alla s'asseoir sur le bord de la fenêtre en chantonnant, une sorte de prière pour sa déesse, et pour ce dieu qui maitrise le feu de la terre.
En quelques passe de la main, elle endormit Arthur, pour qu'il ne souffre pas de l'étrange voyage. Elle aurait bien essayé de le laisser rentré par lui-même mais elle craignait pour lui si il croisait à nouveau Médolie....

Un geste à peine, et la plume qu'elle tenait en main s'étira, prenant la forme fantomatique d'une aile et de sa jumelle, plus pâle encore...

C'était peu, mais suffisant pour s'éloigner de ce lieu sans repasser par les couloirs...

En quelques battements, elle prit de la hauteur, cherchant à se placer au dessus d'une de ses rivières de flamme....

Vulfume avait il entendu sa prière? Elle l'espérait.

La bulle de vent qui l'entourait éclata dans un envol de petites plumes.

Le corps de la prêtresse chuta en direction des flammes. Elle serrait l'animal contre son coeur, cherchant à vider son esprit.

Il n'y eut pas de cri, pas d'éclaboussure.

Elle eut la sensation d'être avalée dans une gangue chaude, puis elle perdit la conscience des choses.

Lorsqu'elle revint à elle parfumée de souffre, il faisait déjà nuit.

Frissonnant d'un froid qu'elle n'avait jamais ressenti jusqu'à lors, elle retourna en ville, essayant de se persuadé que tout était pour le mieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une étoile sous Terre   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une étoile sous Terre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» Un temple sous terre [PV Kusari]
» COURS / " Des trains sous terre ? Ingénieux ces Moldus"
» LIBRE. Il y a des fois où l'on aimerait disparaître six pieds sous terre.
» Le Freux se cache sous terre (Chasse continue)
» Il m'attend là, sous terre.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: L'Empire des Enfers :: La Cité Enférienne :: Entre les murs de la Cité-
Sauter vers: