AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Lune et Epine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Anamaya
Reine des abeilles
avatar

Féminin Nombre de messages : 206
Age : 30
Faction : constellations de l'Aube
Classe : Magicienne
Elément : air
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Lune et Epine   Jeu 10 Avr - 19:27

Un rêve dans un cauchemar, comme une lune cachée derrière le soleil.
Promesse de vie entre mort et chagrin.
C’est l’agneau qui recherche l’antre des loups.

Si tout pouvait être aussi simple que la rondeur de la lune…
Si chaque chemin ouvert pouvait avoir une course limpide…
Mais l’obscurité règne entre chien et loup.

La jeune femme s’avance face à cet escalier immense qui s’enfonce dans les entrailles de la terre. Sombre est la nuit lorsque l’on regarde dans l’abime. Grande est la crainte quand celui-ci regarde en toi. Et elle descend. Pas après pas, marche après marche. Et plus la chaleur s’intensifie, plus elle se sent renaitre. Nul appel. Nulle ardeur de mort. Ce territoire n’est pas sien. Leur Dieu, elle ne le connait pas. Mais il y a dans les ombres quelque chose qu’elle a toujours connu et qu’elle ne craint pas. Son seul bourreau est loin, et elle ne tremble pas de mourir de leurs mains. Cela s’est déjà produit. Cela se reproduira. Ainsi continue le cycle.

Folle, elle ne l’est pas de venir chercher cette louve, qui en cette tanière de démons s’est réfugiée. Fleur de sang, Un loup l’a dévoré et elle s’est fondu en lui. Et cette fleur de loup à pris forme, les babines transpercée, la haine aux crocs et la crainte au fond des yeux. Quelque part, la fleur sommeille. La sienne est fanée, mais elle est là. Rien est pour toujours mais tout est éternel.
Elle regarde derrière elle l’escalier qu’elle vient de descendre, y laissant à chaque marche un petit peu de son manteau de crainte. L’esprit nu et épuré, elle avance, sans peur ni doute. La certitude au fond de ses yeux noirs, car elle est la nuit et l’obscurité.

Devant Anamaya, une porte immense, une marque. Elle s’arrête, elle attend. Elle n’a pas sa place en ces lieux, et pourtant elle est là.

L’enfant de la Lune à rendez vous avec une Louve d’épine, mais celle-ci ne le sait pas encore…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Médolie
-§- Impératrice des EnferS -§-
avatar

Féminin Nombre de messages : 1241
Faction : -§- Enfers -§-
Classe : ~Guerriere~
Elément : ~Feu~
Date d'inscription : 31/10/2007

-§- Meurtres -§-
sur MZ uniquement:
152/200  (152/200)

MessageSujet: Re: Lune et Epine   Jeu 10 Avr - 20:41

L'Etrangère glissa sur le sol de pierre du gigantesque hall, silencieusement. Elle marchait droit, suivant son but.
Juste à coté de la Porte des Enfers, à traves le noir total, deux pupilles s'allumèrent. Deux yeux rouges et puissant. Ces yeux qui semblent lire en vous et traverser votre âme. Un grand soupir s'en suivit, mais aucune parole.

Les yeux ne scillaient pas, ils fixaient l'Etrangère, sans jamlais bouger, ni battre.
D'habitude, la Gardienne attaquait la première, et heurtait les rares personnes qui osaient se présenter içi, immédiatement, avec ses mots.
Mais cette fois, le silence était épais, seulement bercé par le lointain et incessant bourdonnement des entrailles de la terre.

Elle l'avait reconnu.
Dès le début.
Elle.

La Gardienne attendit encore. Elle voulait un signe, elle voulait comprendre, et gardait le faible espoir de s'être trompée.
Ce ne pouvait être elle, et ça ne devait pas.
Ce n'était pas fait pour elle, içi.

Les regards se fixaient inlassablement, et enfin, la Gardienne parla.
Sa voix n'était pas froide comme d'habitude, on y sentait même des accents d'imploration.


Que fais-tu ici... Ana ?
Tu n'aurais pas dû...va-t-en.
Sauve toi, je...je...

Je t'en prie !


Elle était restée dans l'ombre pour parler, mais avait quand même fait un pas en avant. Et sa voix avait quelque chose de chaleureux, et pour la première fois, jusqu'où remonte sa mémoire, elle avait bafouillé.
Elle qui savait toujours quoi faire ou répondre. La surprise ne lui réussissait pas, et elle détestait ça.

_________________
-§- Et Je Marcherai Dans Tes Pas -§-

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anamaya
Reine des abeilles
avatar

Féminin Nombre de messages : 206
Age : 30
Faction : constellations de l'Aube
Classe : Magicienne
Elément : air
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: Lune et Epine   Jeu 10 Avr - 21:36

On dit le silence de plomb ou d’or et même de mort
Celui qui s’installait était lourd, mais la jeune femme n’en avait cure. On parlait rarement au temple. Chaque mot est un trésor qui n’a de valeur que si tu le fais tiens avant de l’offrir à autrui.
Ce n’était pas à elle d’esquisser le premier pas de la danse. Raide et en transe, son esprit était obnubilé par une odeur. Le souffre… Par un matin brûlant, une grotte accueillante, une rose à l’armure d’épine et un bain bouillonnant… Et cette odeur de souffre qui était resté… C’est vers cette fleur de louve que ses pensées convergeaient. Elle prit ce parfum pour un bon signe.. Un parfum tiens… A cette pensée, elle se mit à sourire.

Et une voix de femme se fit entendre. Une voix pressante, inquiète. Son nom fut prononcé. Les yeux clos elle se concentra sur la voix. Il n’y avait pas beaucoup de démonette qu’elle avait croisé par le passé. A la dernière phrase, elle se mit à sourire d’un amusement teinté de tristesse.
Elle pivota pour faire face à la personne, et s’inclina légèrement en guise de salut habituel, sans se départir de son sourire.

« Etrange de prier une prêtresse, non?
Je ne cherche ni salut, ni gloire en vos rangs, tu t’en doutes bien…
Un nouveau cœur bat entre ces murs. Une rose d’où perle le sang. Je souhaiterai la voir.
Je ne me sauverai pas. Il est amusant de vous faire courir à travers les ruines de se demander quand viendra le prochain coup mortel dans son dos… Mais cette nuit où les loups sont roi, je viens faire face. Et je ne fuirais pas. J’ai décidé que je devais la voir, et je tiendrai parole. J’ai quelque chose pour elle. »


La jeune femme se tait, contemple la porte. Eolia sait quels sont les cauchemars qui croissent derrière ses murs. Quoiqu’il y a de plus grandes chances qu’elle ne le sache pas… Et qu’il vaudrait mieux qu’Anamaya ne le sache jamais. Mais…
Son regard se reporte sur l’obscurité dissimulatrice

« Je ne renoncerai pas, tu sais… Le prix de mon entêtement, je le payerai. »


Elle songea à son sac presque vide. Combien de lames transperceront sa chair avant qu’elle ne parvienne à trouver la louve? La route était sombre et le chemin dangereux. Mais il ne serait pas dit qu’elle tournerait le dos à quelqu’un qui lui avait tendu la main. Et la promesse d’un baiser de la mort ne pesait pas bien lourd à côté.


« Dis moi donc, femme-esprit de la porte, quel est le péage pour atteindre mon but?
Dis moi, Médolie…
Je t‘en prie…»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Médolie
-§- Impératrice des EnferS -§-
avatar

Féminin Nombre de messages : 1241
Faction : -§- Enfers -§-
Classe : ~Guerriere~
Elément : ~Feu~
Date d'inscription : 31/10/2007

-§- Meurtres -§-
sur MZ uniquement:
152/200  (152/200)

MessageSujet: Re: Lune et Epine   Lun 14 Avr - 18:01


La Gardienne inclina la tête sur le coté en l'entendant. Et l'Etrangère souriait, personne jusqu'à lors, à part les Démons eux-même au moment de leur passage, n'avait eu cette audace.

Toujours dissimulée dans l'ombre, la Gardienne frissonna. Pour la première fois, une sueur froide enveloppait son corps et aveuglait son âme. L'Etrangère ne partirait pas, et c'était la seule chose dont elle était sûre à cet instant précis.

Elle fit un pas en avant, et ses yeux brulants s'écarquillèrent encore davantage. Elle était intriguée, et tout en même temps, avait peur de comprendre.

Sa voix voix s'éleva une nouvelle fois, plus sûre, mais plus interrogative:


Péage ?
Il n'y a pas de péage, Ana...

Passent ceux qui le mérite...
Et c'est moi...qui décide du mérite...

Et il n'y a pas de prix, içi bat, juste la rançon des efforts et du sang versé...


Elle s'arreta pour observer, et chercher ses mots.

Je suis obligée de te le demande, Ana,
que...que cherches-tu au juste ?

Tu es de la Surface toi, ce monde n'est pas le tien...pas pour...
Une prêresse des Etoiles...

_________________
-§- Et Je Marcherai Dans Tes Pas -§-

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anamaya
Reine des abeilles
avatar

Féminin Nombre de messages : 206
Age : 30
Faction : constellations de l'Aube
Classe : Magicienne
Elément : air
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: Lune et Epine   Lun 14 Avr - 19:44

Anamaya fixe le lieu où se dissimule la guerrière qui s'avance plus à chaque fois et se dévoile à mesure que l'incompréhension perce dans sa voix.

"Cela risque de t'étonner, mais il y a pour moi moins de dangers ici qu'en Surface. Je ne me remet pas en cause le fait que derrière ces portes je pourrais mourir mille fois. Mais c'est ainsi.

Cependant tu as raison, je suis de la Surface; les étoiles sont moi autant que le sont la nuit et l'obscurité. Mais je pense que je ne vais pas rester sous terre assez longtemps pour ressentir un quelconque mal du pays..."


Pas de provocations, de simples vérités qui peut être seront mal comprises. Après tout la gardienne ignore l'absence d'accointances de la jeune femme avec un certain astre.
Ainsi on entre au mérite... Elle ne voit pas en quoi elle aurait mérité un tel accès... Et pourtant elle ne renoncera pas, elle ne peut pas se le permettre...

" ce que je cherche...
Une Louve. Qui a rejoins votre meute, aux couleurs de cette terre qui la portait encore il y a peu.
J'ai entendu dire que les fleurs mourraient lorsqu'elles étaient privées de lumière. Je voudrais la voir, Eyleen, avant que celle qu'elle était ne soit totalement fanée.
Je voudrais lui poser une question, et lui donner quelque chose. Un cadeau... d'adieu."


Je voudrais te voir en face de moi, scruter tes yeux si mauve, tendre ma main assez proche pour que tu te sentes menacée et me morde...
Je t'esquiverai pour te caresser la tête, Sauvage, et ôter cette épine de chagrin qui te pousse à attaquer par souffrance, seul écho de la rose que tu es encore au fond de toi...

Je voudrais...

" Permet moi de la voir, de lui parler. De comprendre..."


Dernière édition par Anamaya le Ven 25 Avr - 22:13, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Médolie
-§- Impératrice des EnferS -§-
avatar

Féminin Nombre de messages : 1241
Faction : -§- Enfers -§-
Classe : ~Guerriere~
Elément : ~Feu~
Date d'inscription : 31/10/2007

-§- Meurtres -§-
sur MZ uniquement:
152/200  (152/200)

MessageSujet: Re: Lune et Epine   Mar 22 Avr - 17:55

Ses yeux s'écarquillèrent, et sa voix se fit plus pressante alors qu'elle s'avancait encore.
Elle comprenait peu à peu.


Eyleen, c'est ça ?

Je crois...qu'il est trop tard, Ana. Ce n'est plus un Rose, et elle est désormais très loin de celle que tu connaissais.


La Gardienne était arrivée devant Anamaya, elle baissa la tête, et posa sa main sur son épaule, comme si elle voulait compatir, et se recueillir.
Elle ajouta cependant, dans un souffle:


Ta quête est vaine...je...je suis désolée.
Même si tu la voyais...


Elle recula brusquement, retournant dans l'ombre, et s'assit, lentement.

Tu ne pourras rien changer...son âme est notre maintenant.

Même si...
Sans finir sa phrase, elle se laissa tomber lourdement sur le dos, et émit un profond soupir.

_________________
-§- Et Je Marcherai Dans Tes Pas -§-

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anamaya
Reine des abeilles
avatar

Féminin Nombre de messages : 206
Age : 30
Faction : constellations de l'Aube
Classe : Magicienne
Elément : air
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: Lune et Epine   Mer 23 Avr - 20:11

Un mouvement, et la femme en paraît presque humaine. Elle s'avance, soupire, semble compatir...

Est ce que son esprit ressent ce que son corps veut lui faire dire, ou cela n'appartient il plus qu'à un lointain passé, une autre vie?

Est ce à ça que tu vas ressembler, rose?

Ana regarde la main sur son épaule, penche la tête, observe la femme qui occupe si bien l'espace, qui lui refuse cette accès que tout son être réclame.

La voix parvient de plus en plus près du sol, et l'ombre se mêle à l'ombre. Médolie est au sol, en accord avec la Terre.

Esprit du vent, fille de l'air, Ana glisse vers la gardienne, lentement, sans brusquerie. Elle murmure dans un souffle sa réponse, pour ne pas trop faire danser la flamme.

Ais-je jamais dit que je venais pour la changer, dis moi?
Je ne la forcerai pas à être ce qu'elle n'est pas. Je ne la transformerai pas en ce que je veux qu'elle soit. Mais est elle bien ce qu'elle est?

Anamaya se met à genoux à quelques pas de la guerrière, toujours sans brusqueries. Les louves, il ne faut pas les effrayer ou elles vous attaqueront.De quoi as-tu peur Médolie? Qu'elle ne me tue et que tu doives faire laver votre sol de mon sang stupidement répandu pour ne pas t'avoir écoutée? Ou bien crains tu que je ne me rende compte que quelque chose lui a été fait, qu'elle n'est votre que par manipulation? Crois tu que je saurais briser ce sortilège qui l'entrave, alors?

Elle regarde la porte, et sourit à nouveau.

Si son coeur ne veux pas de cette vie, j'essaierai en tout cas.
Cela ne plaira sûrement pas, mais qu'importe. Je n'avais pas prévu de repartir sans encombres.

Chaque chemin à son lot d'épines et de crevasses dissimulées. Il faut parfois s'accrocher à chaque pour goûter enfin à la beauté d'un sentier.

S'il y a certaines choses que je ne dois voir là-bas, alors emmènes moi à sa chambre en me bandant les yeux. Je te laisserai me guider jusqu'à elle si tu le souhaites pour préserver vos secrets...

Un murmure, une phrase à demi étouffée. Lorsque l'on tend un tel bâton il faut s'y accrocher quoi qu'il arrive, car il n'est pas là pour rien...

Médolie? Même si quoi?




Dernière édition par Anamaya le Ven 25 Avr - 22:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Médolie
-§- Impératrice des EnferS -§-
avatar

Féminin Nombre de messages : 1241
Faction : -§- Enfers -§-
Classe : ~Guerriere~
Elément : ~Feu~
Date d'inscription : 31/10/2007

-§- Meurtres -§-
sur MZ uniquement:
152/200  (152/200)

MessageSujet: Re: Lune et Epine   Ven 25 Avr - 10:14

L'esprit de la Gardienne était loin du Hall. Il ne pensait plus au présent, mais essayait de prédire.

Puis soudain, sans aucun mot, elle se releva, et tendit la main à Ana, pour l'aider à se lever.
Puis, elle l'emena devant la Porte, qui commencait à gronder.


Il n'a jamais été question de t'en empêcher...
J'aurais essayé...
J'espere que tu n'auras...pas trop mal...


Elle la regarda, légerement inquiete, s'essaya à un sourire maladroit, tandis que la lourde Porte pivotait, et qu'un vent chaud s'echapait de l'embrasure. La lumiere flamboyante des flammes de l'Empire venait éblouir les deux jeunes femmes.

Je...viens avec toi, Ana...
Je dois t'aider...


Elle serra plus fort sa main, et la tira vers la longue fente, vers l'entrée du Monde des Morts...vers la fin de toute chose.

_________________
-§- Et Je Marcherai Dans Tes Pas -§-

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anamaya
Reine des abeilles
avatar

Féminin Nombre de messages : 206
Age : 30
Faction : constellations de l'Aube
Classe : Magicienne
Elément : air
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: Lune et Epine   Ven 25 Avr - 17:31

Souffrances presques promises... Qu'il en soit ainsi. Que donnerait elle pour retrouver la fleur? Probablement un peu plus à chaque pas fait pour se rapprocher d'elle.

Et la gardienne qui sourit, maladroitement. Un sourire, pour une étoile, n'est ce pas étrange? Elle lui sourit à son tour...
Après tout en quoi cela devrait il être si anormal?

Chaque être porte en lui le ciel et l'enfer, ou le bien et le mal comme ils l'appellent. Conceptions d'un monde en opposition ou les âmes n'ont pas compris que l'ombre n'existerait pas sans la lumière, et vice versa.... Conception erronée, dépassée qu'importe....

Main dans la main, le ciel et l'enfer, pour pénetrer un monde d'où la lumière aurait dû être proscrite. Il y est peut être dissimulée, au fond d'un panier, au détour d'une porte close.

Main dans la main, semeuse de mort et porteuse de vie, pour que la lumière jamais ne s'éteigne.

Ana sent sa chaleur, sa présence. Elle qu'elle aurait dû craindre selon de pseudo lois édictée par des êtres aujourd'hui gâteux, fou ou éteints.

C'est un nouveau pont qu'elle tisse avec l'obscurité, passerelle de vie, sans arrières pensées pour elle.

Les portes s'ouvrent et la lumière se fait vive. Anamaya plisse les yeux. Une telle luminosité ce n'est pas la lune qui l'y a habitué.

la guerrière l'entraîne vers l'intérieur, vers ce territoire qu'elle connait, qui est sien. Anamaya inspire une dernière fois l'air de l'entre-deux-mondes, puis s'avance.A moi tu ne dois rien... Je t'en suis d'autant plus gré de m'accompagner.

Elle presse sa main dans celle de la guerrière, non de crainte, mais de reconnaissance. De toute façon comment aurait elle trouvé Eyleen dans ce lieu où elle n'a pas sa place?

Forcément elles allaient risquer de rencontrer des démons mécontent de sa présence....

Peut être que la présence de Médolie l'empêcherait de se faire tuer trop vite...

Anamaya pria pour que ça n'apporte aucun ennui à la guerrière

Merci
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Lune et Epine   

Revenir en haut Aller en bas
 
Lune et Epine
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un soir de pleine lune
» Les taches de la lune
» Comprendre la lune
» Un Haitien sur la Lune
» Chaleur estivale | Pv Nuage de Lune | - The End -

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Les sous-sols du Temple :: La porte des Hôtes[Rp obligatoire avant tout autre post]-
Sauter vers: